Publicité

QUESTION D'ACTU

dangers du tabac

Le cancer du poumon tuera 40% de femmes en plus d'ici à 2030

Le taux de mortalité du cancer du poumon chez les femmes devrait augmenter d'un peu plus de 40% d’ici à 2030 d’après une nouvelle étude. A l’inverse, le taux de mortalité du cancer du sein devrait diminuer. 

Le cancer du poumon tuera 40% de femmes en plus d'ici à 2030 ebolyukh/iStock

  • Publié 01.08.2018 à 16h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cancer du poumon est celui qui tue le plus. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1,69 millions de personnes en sont décédées en 2015. Depuis quelques années, le nombre de morts diminue mais seulement chez les hommes, les femmes, qui fument plus, sont de plus en plus nombreuses à en mourir. D’après une nouvelle étude publiée par l’American Association for Cancer Research, d’ici à 2030, le taux de mortalité du cancer du poumon chez les femmes augmentera de 40%, alors que le taux de mortalité du cancer du sein baisse. 

Une hausse presque partout dans le monde

Les chercheurs de l’université de Catalogne de Barcelone ont utilisé les bases de données de l’OMS sur la mortalité du cancer du poumon et du sein chez les femmes entre 2008 et 2014 dans 52 pays. D’après leurs projections, le taux de mortalité global du cancer du poumon chez les femmes devrait augmenter de 43 % entre 2015 et 2030. Pour la même période, le taux de mortalité du cancer du sein devrait baisser de 9 %. 

Des variantes selon les pays 

Ces projections varient selon les zones géographiques. En Amérique et en Asie, le taux de mortalité du cancer du poumon sera moins élevé en comparaison à l’Europe et l’Océanie. Pour le cancer du sein, le taux de mortalité a tendance à augmenter en Asie, même s’il reste plus bas qu’en Europe. Ces différences sont liées aux modes de vie : le tabagisme se développe chez les femmes depuis longtemps en Europe et en Océanie, d’où une hausse du nombre de femmes concernées par le cancer du poumon. Les populations asiatiques ont tendance à adopter de plus en plus le mode de vie occidental, or il est associé à un plus fort taux d’obésité et à une consommation d’alcool plus importante, ce qui peut augmenter le risque de cancer du sein. 

Des risques supplémentaires pour les femmes 

Depuis plusieurs années, le nombre de fumeuses augmente en France. D’après la Fédération française de cardiologie, en 2012, sur 100 fumeurs, 54 étaient des hommes et 46 des femmes. En 1974, 67 étaient des hommes et 33 des femmes. Le tabac a les mêmes conséquences pour les deux sexes, même si les femmes sont menacées par certains risques supplémentaires. La prise de la pilule couplée au tabagisme augmente le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de phlébite. D’après le Comité national contre le tabagisme, la cigarette réduit la fécondité d’un tiers. 

7 millions de morts 

Le tabac n’est pas seulement responsable de cancers du poumon, il augmente le risque de maladies et troubles de la santé. Selon une publication de l’OMS de 2017, il provoque chaque année 7 millions de décès. Si le tabagisme ne diminue pas à travers le monde, en 2030, 8 millions de personnes pourraient mourir à cause de la cigarette. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité