Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé sexuelle

Canicule : attention, la déshydratation peut causer des troubles de l'érection

Trouble fréquent mais tabou chez les hommes de plus de 50 ans, la dysfonction érectile peut être causée par de nombreux facteurs, y compris la déshydratation. En effet, le manque d’eau peut affecter physiologiquement le corps. On vous explique.

Canicule : attention, la déshydratation peut causer des troubles de l'érection Diy13 /iStock

  • Publié 30.07.2018 à 12h10
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est l’une des conséquences inattendues des fortes chaleurs que connaît la France depuis quelques jours : elles peuvent entraîner des troubles de l’érection.

En France, on estime que souffrent de dysfonction érectile : majoritairement des hommes de plus de 60 ans, mais aussi parfois des hommes plus jeunes. Les causes de cette dysfonction sont diverses : âge, diabète, style de vie, athérosclérose, lésions nerveuses, ablation de la prostate… Et aussi la déshydratation. En effet, comme le souligne le site Medical News Today, il n’est pas rare que les hommes n’ayant pas bu suffisamment d’eau souffrent de troubles de l’érection.

Une diminution du flux sanguin

Comment l’expliquer ? Il faut d’abord comprendre ce que sont les troubles de l’érection. On parle généralement de dysfonction érectile quand on constate une incapacité à obtenir ou à maintenir un rapport sexuel satisfaisant pendant une durée d’au moins 3 mois. Il peut s’agir de l’incapacité à obtenir une érection, mais le plus souvent les troubles se limitent à une incapacité à maintenir une érection jusqu’à l’orgasme ou jusqu’à la pénétration de sa partenaire. Parfois, il s’agit aussi simplement d’une rigidité insuffisante qui gêne la pénétration et ne produit pas un rapport satisfaisant.

Pour qu’un homme atteigne et maintienne une érection, plusieurs facteurs doivent être réunis. Il doit évidemment être en état d’excitation sexuelle : c’est grâce à elle que le cerveau stimule le flux sanguin vers le pénis. Cette augmentation du flux sanguin s’effectue dans deux chambres du pénis appelées corps caverneux : elle conduit à un gonflement du pénis, qui est alors en érection. L’érection disparaît au moment de l’éjaculation, quand le sang quitte les deux chambres du corps caverneux.

Sans une bonne hydratation, ces différentes étapes menant à l’érection puis à l’éjaculation sont altérées. D’abord, lorsqu’on ne boit pas suffisamment d’eau, le volume de globules rouges et de plasma est impacté : le pénis ne peut alors pas obtenir suffisamment de sang riche en oxygène et en nutriments pour atteindre ou maintenir une érection.

Par ailleurs, lorsqu’une personne est déshydratée, son corps libère une plus grande quantité d’une hormone appelé angiotensine, qui provoque la constriction ou le resserrement des vaisseaux sanguins. L’angiotensine augmente la pression artérielle et diminue le flux sanguin dans le corps, y compris vers le pénis.

Une baisse de la libido

Enfin, ne pas boire suffisamment d’eau peut aussi diminuer la libido. En effet, l’augmentation de la pression artérielle de manière continue peut endommager les vaisseaux sanguins et les artères. Plus durs et plus étroits, ils conduisent à une réduction du flux sanguin vers le pénis, ce qui diminue les sensations et donc le plaisir sexuel.

Par ailleurs, une étude publiée en 2011 par le British Journal of Nutrition établit un lien entre déshydratation et altération de la mémoire, de la tension, et augmentation de l’anxiété chez les hommes.

Ainsi, pour éviter toute dysfonction érectile durant l’été, mieux vaut donc boire régulièrement de l’eau et modérer sa consommation d’alcool. Pour rappel, il ne faut pas attendre que la soif se fasse sentir pour boire de l’eau. Il faut au contraire boire de manière régulière : en moyenne six à huit verres d’eau par jour, et ce quel que soit votre niveau de soif.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité