Publicité

QUESTION D'ACTU

Soins de santé

Dreux : un cas de tuberculose détecté au sein du personnel de l'hôpital

Les deux unités du service de psychiatrie de l'hôpital de Dreux seront fermées jusqu'au 10 juillet après la détection d'un cas de tuberculose parmi le personnel soignant. 

Dreux : un cas de tuberculose détecté au sein du personnel de l'hôpital Dr_Microbe / istock

  • Publié 02.07.2018 à 14h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Un cas de tuberculose pulmonaire a été diagnostiqué parmi le personnel soignant du service de psychiatrie de l'hôpital de Dreux, ce lundi. Par mesure de précaution, les seize autres personnes de l'équipe sont en arrêt depuis le 29 juin en attendant le résultat des tests de dépistage. Les deux unités du service de psychiatrie de courte durée programmée (UDPC) et d'adolescents et jeunes adultes (ADAJ) sont donc fermées jusqu'au 10 juillet en raison du manque de personnel, rapporte l'Echo Républicain. Le patient lui, est en arrêt de travail et sous traitement. 

Bernard Nuytten, administrateur provisoire de l'hôpital, et le Dr Véronique Julié, présidente de la commission médicale d'établissement, expliquent au quotidien qu'"une cellule de crise a été mise en place" et qu'"un rappel des personnes en contact" avec celle qui a développé la maladie a été fait dès le 18 juin. Les tests de dépistage ont été effectués dès le 25 juin. Les éventuels nouveaux patients "seront suivis en ambulatoire. S'il y a une hospitalisation nécessaire, ils seront pris en charge par les psychiatres d'autres unités. La continuité du service public est assurée".

Une personne infectée peut en contaminer jusqu'à 15 autres

Cette maladie contagieuse, secondaire à une infection au bacille de Koch (Mycobacterium tuberculosis), se transmet par voie aérienne : une toux, un éternuement, un crachat, voire une simple discussion trop proche de son interlocuteur, projettent les bacilles tuberculeux dans l’air ambiant. La personne qui inhale ces gouttelettes en suspension devient à son tour infectée. On estime qu’un sujet infecté et non traité peut ainsi contaminer 10 à 15 autres personnes en l’espace d’une année.

La tuberculose est contagieuse les 15 premiers jours de sa détection. Chez environ 10% des personnes infectées, elle n’est pas contrôlée par le système immunitaire, et des complications peuvent s’installer, notamment au niveau pulmonaire. Les personnes atteintes doivent être mises à l’isolement pendant 10 à 20 jours, et sont traitées par antibiotiques pendant environ 6 mois.

Non, la tuberculose n'a pas encore disparu

On pense, à tort, que la tuberculose est une ancienne maladie disparue. L’inculture autour de cette pathologie pousse les gens à confondre l’infection (inoffensive dans 90% des cas) et la maladie elle-même. "Un tiers de l’humanité, soit 2 milliards d’individus dans le monde, est infectée par le microbe de la tuberculose, nous explique le professeur François-Xavier Blanc, chef du service de pneumologie du CHU de Nantes et spécialiste de la tuberculose. "C’est-à-dire qu’ils ont déjà rencontré le microbe de la tuberculose et qu’il dort en eux".

Mais 90% des personnes infectées ne ressentiront jamais aucun symptôme et n’en sauront jamais rien. "10% d’entre elles, précise le médecin, présentent en revanche un risque de développer la maladie, parce que le microbe va se réveiller. Lorsque c’est le cas, on dépiste l’entourage du patient pour trouver le cas annexe, le sujet porteur. C’est ce que l’on appelle 'l’enquête autour d’un cas', l’apanage des centres de lutte anti-tuberculose".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité