Publicité

QUESTION D'ACTU

Etat des lieux

Maladie d'Alzheimer : où en est la prise en charge des patients en France ?

15 300 dispositifs de prise en charge et d’accompagnement existent en France pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leurs aidants. Alors que ce trouble dégénératif risque d’atteindre 1,3 million de personnes d’ici 2 ans, la Fondation Médéric Alzheimer publie les résultats de son enquête sur les structures d’accompagnement. 

Maladie d'Alzheimer : où en est la prise en charge des patients en France ? KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié 28.06.2018 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que la maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui près de 900 000 personnes en France, où en est le maillage des structures d’accompagnement et de prise en charge des malades ainsi que de leurs aidants ?

Tous les deux ans, la Fondation Médéric Alzheimer publie un panorama des dispositifs de prise en charge et d’accompagnement de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Objectif : suivre au plus près l’évolution récente des différents dispositifs existants par rapport aux objectifs du "Plan maladies neurodégénératives 2014-2019" afin d’accompagner au mieux les malades et leurs familles.

Des structures en forte augmentation

Premier constat émis par la Fondation : les structures d'accompagnement pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont en forte augmentation. Ainsi, le nombre de places d'hébergement dédiées aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer a été multiplié par 2,8 en 10 ans. Les places d'accueil de jour Alzheimer ont quant à elles été multipliées par 2,7 tandis que les consultations mémoire labellisées ont augmenté de 25%.

Au total, la Fondation a recensé 15 290 dispositifs. Cela comprend aussi bien les lieux de diagnostic que les lieux d’information ou de coordination gérontologique, les accueils de jour, les établissements d’hébergement, les dispositifs d’aide aux aidants, les plateformes d’accompagnement et de répit que les dispositifs MAIA (méthode d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’autonomie), qui facilitent le travail des professionnels ayant en charge des personnes âgées en situation de perte d’autonomie, dont les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Le réseau des dispositifs MAIA s’est d’ailleurs particulièrement étoffé : il en existe actuellement 335 sur le territoire, chargés de l'organisation du maintien à domicile pour les personnes en perte d'autonomie. C’est 38 % de plus qu'en 2015.

Le 3e plan Alzheimer (2008-2012) a quant à lui permis aux EHPAD de créer des pôles d’activité et de soins adaptés (PASA), qui proposent pendant la journée aux résidents présentant des troubles du comportement modérés, des activités sociales ou thérapeutiques (art-thérapie, musicothérapie…) au sein d’un espace de vie spécialement aménagé et disposant d’un environnement rassurant et adapté à la déambulation.

En 2017, 1 548 EHPAD, soit 21% possèdent un PASA, ce qui représente 21 539 places pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le nombre de PASA est en nette progression par rapport à 2015 : + 34 %, et le nombre total de places se rapproche de la cible initiale de 25 000 places rappelée dans le Plan maladies neurodégénératives.

L’émergence de nouvelles structures

L’enquête menée par la Fondation Médéric Alzheimer fait aussi état de l’émergence de nouvelles structures dédiées au diagnostic et à la prise en charge de la maladie. Parmi elles, 563 lieux de diagnostic mémoire implantés en milieu hospitalier (5% de plus qu’en 2015) ou encore 1 210 lieux d'information et de coordination gérontologique (8 % de plus qu'en 2015). Par rapport à l’enquête de 2015, 1 749 accueils de jour supplémentaires ont été créés, offrant ainsi 14 000 places au total pour les malades d’Alzheimer.

Les aidants aussi bénéficient de davantage de structures. En 2017, la Fondation a recensé 171 plateformes d'accompagnement et de répit des proches aidants, soit 3% de plus qu'en 2015.

De nouvelles places d’hébergement ont enfin été créées pour les personnes âges dans les EHPAD. L’an dernier, la France comptait 752 580 places d'hébergement pour personnes âgées, dont 628 600 places médicalisées en établissements d'hébergement - EHPAD et soins de longue durée. 79 400 places en établissements d'hébergement dédiées aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ont également été créées (7% de plus qu'en 2015).

De fortes disparités géographiques

Mais l’émergence de ces nouveaux dispositifs de diagnostic et prise en charge ne doit pas éluder les fortes disparités territoriales constatées par la Fondation.

Ainsi, si l’ensemble des départements français est pourvu d’au moins une consultation mémoire labellisée, il existe néanmoins des disparités départementales assez fortes, avec un minimum de 1,7 pour 100 000 personnes de 75 ans et plus dans les Pyrénées-Orientales et un maximum de 21,1 en Guyane. Au niveau territorial, les taux d’équipement les plus élevés sont en majorité localisés dans le quart nord-est de la France par opposition au reste de la France où l’on observe essentiellement des taux inférieurs à la moyenne ou dans la moyenne à l’exception de quelques départements à fort taux d’équipement.

Même constat du côté des plateformes d’accompagnement et de répit des proches aidants. Leur implantation sur le territoire présente de grandes disparités : 11 départements ne sont pas dotés de plateforme, 42 en ont une, 30 en ont deux, 10 en ont trois et 7 ont plus de trois plateformes.

Ces fortes disparités territoriales touchent aussi les bistrots mémoire, les cafés mémoire France Alzheimer ou encore les cafés des aidants. Il s’agit de lieux d’échange, de soutien et de convivialité dédiés aux malades et à leurs proches. Selon la Fondation Médéric Alzheimer, l’implantation de ces structures de répit que sont les cafés destinés aux personnes malades et à leurs proches aidants reflète celle de la population et permet de constater "la diagonale des faibles densités" allant du Bas-Rhin aux Landes, peu équipée en structures de répit.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité