Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Psychologie : comment gérer les critiques ?

Les critiques mettent à mal l'ego et sont parfois vécues comme des agressions. Peut-on apprendre à les gérer ?

Psychologie : comment gérer les critiques ? Rawpixel / Istock

  • Publié 23.06.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Que ce soit au travail, en famille, entre amis ou de la part d'un inconnu, les critiques pointent du doigt une faiblesse et une remise en cause personnelle. Pourquoi sont-elles si difficiles à entendre et à accepter ? Est-il possible de réagir autrement ?

Existe-t-il différents types de critiques ?

On fait habituellement la différence entre deux types de critique : les critiques constructives qui permettent de prendre conscience que l'on peut améliorer les choses dans l'intérêt de tous et les attaques personnelles qui sont le reflet d'un malaise, d’une blessure ou d'une colère exprimée de façon harmonieuse et agressive. Dans les deux cas, la critique n'est jamais facile à accepter car elle remet en question un aspect de sa personnalité, son comportement ou ses opinions.

Pourquoi réagit-on à la critique ?

Toute critique, quelle qu'elle soit, retentit comme un signal de changement qui indique que quelque chose ne va pas dans son mode de communication ou son fonctionnement.

C'est pourquoi nous réagissons toujours à la critique, même constructive, car elle est toujours vécue comme un choc plus ou moins important. Chez les personnalités plus fragiles qui manquent de confiance en elles, la réaction sera négative et la culpabilité immédiate.

Comment faire face à la critique ?

Résister à la critique, c'est savoir garder son sang-froid et prendre du recul, quelle que soit le type de remarque. Pour éviter de réagir de façon négative, il est possible de : prendre du recul en essayant de comprendre le message sous-entendu : quel intérêt a la personne à nous dire cela ? Quel est son intention ? S’interroger sur ses propres émotions et sur ce qu'elles renvoient : expérience de rejet dans l'enfance, confiance en soi insuffisante, fragilité...? Éviter les contacts avec une personne particulièrement critique et ignorer la critique en évitant d'y accorder une importance et d'y répondre.

Ne pas prendre personnellement une critique demande une bonne connaissance de soi-même. En prenant de la distance sur ses propres émotions, le message qui est transmis, et sa façon de réagir, il est possible de se protéger et de ne percevoir que les critiques positives et constructives.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité