Publicité

QUESTION D'ACTU

Un jeu d'enfant

Démence : jouer aux cartes ou parier sur des courses de chevaux diminue les risques

Selon une nouvelle étude, jouer aux cartes ou parier sur des courses de chevaux peut aider à retarder ou à prévenir la démence chez les personnes ayant plus de 65 ans.

Démence : jouer aux cartes ou parier sur des courses de chevaux diminue les risques Wavebreakmedia / istock

  • Publié 31.05.2018 à 14h45
  • |
  • |
  • |
  • |


La participation active à des activités intellectuelles, même à un âge avancé, peut aider à retarder ou à prévenir la démence chez les personnes âgées.

Une cohorte de 15 582 Chinois de 65 ans

Pour arriver à ces conclusions, des chercheurs ont étudié une cohorte de 15 582 Chinois de 65 ans ou plus vivant en communauté. Aucun ne souffrait de démence. Le suivi a duré cinq ans. Au total, 1349 personnes (8,7 %) ont développé une démence. Un chiffre très encourageant, quand on sait que la maladie d’alzheimer touche à elle seule près de 10% des plus de 65 ans en France. Les activités intellectuelles pratiquées par la cohorte étaient aussi simples que de lire des livres, des journaux ou des magazines, jouer à des jeux de société ou de cartes, et parier sur des courses de chevaux.

Marche, course, vélo, l'haltérophilie, yoga, tai chi

Par ailleurs, les compléter avec une activité physique réduit encore un peu plus les risques de démence, selon une nouvelle étude publiée dans Neurology. L'équipe a constaté que presque tous les types d'exercices (marche, course, vélo, haltérophilie, yoga, tai chi) peuvent contribuer à l'amélioration des performances cognitives, et ce même chez les personnes atteintes de démence légère. Les bénéfices de l’exercice physique sur l’activité intellectuelle sont apparus au bout de 52 heures de sport sur une période de six mois.

La démence est un état désignant la perte partielle ou totale des capacités cognitives d'un individu. Cette diminution des fonctions supérieures est irréversible et son apparition est généralement progressive. La démence atteint la mémoire, l'attention, les capacités d'apprentissage, et débouche sur une perte des acquis sensoriels, cognitifs et moteurs, et parfois des troubles du comportement. Selon Alzheimer Disease International, "déjà 62% des gens souffrant de démence vivent dans des pays en développement, mais d’ici 2050, cela va augmenter jusqu’à 71%. L’augmentation la plus rapide dans la population âgée a lieu en Chine, et chez ses voisins du sud de l’Asie et de l’Ouest du Pacifique".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité