Publicité

QUESTION D'ACTU

Don du sang

Australie : donneur de sang pendant 60 ans, il sauve 2,4 millions de bébés

Âgé de 81 ans, James Harrison "prend sa retraite". Sauvé dans sa jeunesse grâce à un don de sang, il est devenu donneur à son tour, et ce de manière très régulière. En tout, cet australien a permis de sauver la vie de plus de deux millions de bébés.

Australie : donneur de sang pendant 60 ans, il sauve 2,4 millions de bébés CB2/ZOB/WENN.COM/SIPA

  • Publié 19.05.2018 à 11h15
  • |
  • |
  • |
  • |


James Harrison, un australien de 81 ans, détient un record mondial. Au cours de sa vie, il a donné son sang 1 173 fois, ce qui a permis de sauver 2,4 millions de bébés. Le vendredi 11 mai 2018, il a procédé à son dernier don, devenu maintenant trop âgé.

À l’âge de 14 ans, James Harrison subit une opération à la cage thoracique. Les chirurgiens doivent lui retirer l’un de ses poumons, et il survit uniquement grâce aux transfusion sanguines. Une fois rétabli, l’adolescent promet de devenir donneur à son tour à ses 18 ans. Promesse tenue, puisque pendant 60 ans, James Harrison a donné son sang en moyenne tous les 19 jours.

L’homme "au bras d’or"

Le hasard de la vie fait que James Harrison a une particularité. Son plasma contient un anticorps rare, qui permet de faire des injections anti-D pour éviter la maladie hémolytique du nouveau-né (MHN). Les anticorps de la femme enceinte détruisent les globules rouges du bébé à naître, entrainant des risques de fausses couches et de lésions cérébrales sévères à la naissance de l’enfant. Il est alors surnommé l’homme "au bras d’or", car il donne toujours le même: le droit, qu’il trouve moins sensible.

James Harrison a reçu la médaille de l’Ordre de l’Australie pour avoir sauvé plus de deux millions de vies.

Quels critères pour donner son sang?

En France, l’Établissement français du sang (EFS) a lancé un appel aux dons au début du mois de mai. Les nombreux jours fériés et ponts peuvent entraîner une pénurie, comme en période de vacances. Si vous êtes intéressé, sachez qu’il y a des critères, régis par une directive européenne, à respecter.

Il faut être majeur, peser plus de 50 kg et être reconnu apte à l’occasion d’un entretien. Avoir certains antécédents médicaux (comme le paludisme), être très récemment tatoué ou avoir voyagé dans un pays où règnent certaines maladies tropicales ne vous permettra pas de donner votre sang. À noter que les hommes homosexuels peuvent donner leur sang depuis 2016, mais une abstinence sexuelle d’un an est obligatoire. Une disposition dénoncée par les associations.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité