Publicité

QUESTION D'ACTU

Diététique

Arthrose: alimentation et mode de vie sain permettrait de réduire les douleurs

Selon une nouvelle étude, une alimentation riche en acides gras essentiels et en vitamine K, associée à un exercice physique régulier diminueraient significativement les douleurs articulaires des patients souffrant d’arthrose.

Arthrose: alimentation et mode de vie sain permettrait de réduire les douleurs yodiyim /iStock

  • Publié 09.05.2018 à 12h25
  • |
  • Mise à jour le 10.05.2018 à 11h58
  • |
  • |
  • |


Maladie articulaire chronique, l’arthrose touche le cartilage, le tissu qui recouvre les extrémités des os dans une articulation. Certains éléments sont des facteurs de risque comme l’âge, le surpoids, le port de charges lourdes de manière répétée, mais il arrive dans certains cas que la maladie soit héréditaire.

À certains moments, le cartilage se dégrade rapidement, provoquant ce que l’on appelle des crises d’arthrose, ou poussées inflammatoires, très douloureuses et là le traitement est plutôt anti-inflammatoire. Mais le reste du temps, de nombreuses douleurs, associées à des raideurs empoisonnent la vie des personnes qui souffrent d'arthrose, malgré la consommation d'antidouleurs.

Selon une nouvelle étude, il serait toutefois possible de diminuer les symptômes de l’arthrose, douloureux et handicapants, en adoptant une alimentation et un mode de vie sain. Menée par l’Université du Surrey, en Angleterre, et publiée dans la revue Rheumatology, l’étude a examiné dans 68 travaux antérieurs le lien existant entre l’alimentation et l’autogestion des douleurs de l’arthrose. Ses résultats, concluants, incitent les personnes souffrant de la maladie à réduire leur apport calorique, à faire régulièrement de l’exercice et à consommer des acides gras essentiels pour diminuer les douleurs articulaires.

Oméga-3 et vitamine K

Les chercheurs ont en effet découvert que la prise d’un complément alimentaire à faible dose d’huile de poisson (soit une gélule et demi) pouvait entraîner une réduction de la douleur chez les patients souffrant d'arthrose et aider à améliorer leur santé cardiovasculaire. Les acides gras essentiels (oméga-3, 6 et 9) contenus dans l'huile de poisson réduisent l'inflammation dans les articulations et aident ainsi à soulager la douleur.

Une alimentation riche en vitamine K se révèle aussi bénéfique. Présente dans des légumes verts tels que le chou frisé, les épinards crus ou cuits, les asperges ou encore le persil, la vitamine K est indispensable au bon fonctionnement des protéines vitamine-K-dépendantes (VKDs), qui se trouvent dans les os et le cartilage. Un apport insuffisant de vitamine K affecte la croissance et la réparation osseuse, et augmente le risque d'arthrose.

"Nous sommes ce que nous mangeons et il est important que nous ayons la bonne quantité de nutriments de notre alimentation pour nous assurer que nos systèmes corporels fonctionnent comme ils le devraient", a déclaré Margaret Rayman, professeure de médecine nutritionnelle à l'Université de Surrey.

De l’exercice physique régulier

Les chercheurs ont également constaté qu'une réduction du poids pour les patients en surpoids et obèses et l'introduction d’exercice physique adapté à leur mobilité soulageait aussi leurs douleurs liées à l'arthrose. Les personnes en surpoids et obèses sont en effet prédisposées à cette maladie chronique : leur poids important augmente la tension sur les articulations et peut aussi causer une inflammation systémique de bas grade dans le corps, ce qui aggrave la situation.

Ainsi, un régime restreint en calories, combiné à des exercices de renforcement, de flexibilité et d'aérobie, a été identifié comme une approche efficace pour réduire la douleur chez les patients en surpoids. L’adoption de ce mode de vie sain a aussi comme avantage de réduire les niveaux de cholestérol dans le sang – un cholestérol sanguin élevé étant aussi associé à l’arthrose.

Un mode de vie sain

C’est l’association d’une alimentation saine et de l’exercice régulier qui diminue les douleurs de l’arthrose et garde les articulations en bonne santé, prévient Ali Mobasheri, professeur de physiologie musculo-squelettique à l'Université du Surrey. "Vous ne pouvez pas avoir des articulations saines avec un seul."

"Le mode de vie devrait également être pris en compte lorsque l'on tente de réduire la douleur de l'arthrose. Les patients ne peuvent pas s'attendre à des miracles avec des interventions diététiques s'ils sont en surpoids et boivent ou fument beaucoup. Les preuves montrent que le tabagisme et la consommation excessive d'alcool ont un effet négatif sur le métabolisme énergétique du corps et les marqueurs inflammatoires du foie qui peuvent favoriser l'inflammation et la maladie dans le corps", poursuit le spécialiste.

Touchant près de 10 millions de personnes en France, en majorité des femmes de plus de 60 ans, l’arthrose et sa prise en charge représentent une véritable question de santé publique. On estime en effet que d'ici 2050, 130 millions de personnes souffriront d'arthrose, ce qui représentera un fardeau considérable pour les services de santé des différents pays. Une perspective d’autant plus inquiétante qu’actuellement, aucun traitement ne permet de soigner les causes de l’arthrose.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité