Publicité

QUESTION D'ACTU

La bulle

Eczéma chez les enfants : les émollients pour le bain jugés inefficaces

Une équipe de chercheurs n'a trouvé aucune preuve de l'avantage clinique d'inclure des additifs émollients pour le bain lors de la prise en charge standard de l'eczéma chez les enfants. 

Eczéma chez les enfants : les émollients pour le bain jugés inefficaces tatyana_tomsickova / stock

  • Publié 05.05.2018 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les additifs émollients pour le bain n'offrent aucun avantage significatif lorsqu'ils sont utilisés en plus des soins standard de l'eczéma chez les enfants, selon un nouvel essai publié par The BMJLes émollients sont le pilier du traitement contre l’eczéma, fournissant une barrière sur la peau, réduisant la perte d'humidité et protégeant contre les irritants cutanés. Il existe trois méthodes d'application des émollients : les émollients sans rinçage, les substituts de savon et les additifs émollients pour le bain.

Efficacité clinique

Si de nombreuses données probantes appuient l'utilisation d'émollients sans rinçage et qu'il existe un consensus clinique sur les substituts de savon, il existe peu d’informations de qualité sur les avantages des additifs émollients pour le bain. Une équipe de chercheurs britanniques, dirigée par Miriam Santer de l'Université de Southampton, a donc entrepris de déterminer l'efficacité clinique et la rentabilité de l'inclusion d'additifs émollients pour le bain dans la prise en charge de l'eczéma chez les enfants.

L'essai comprenait 482 enfants (244 filles / 238 garçons) âgés de 1 à 11 ans ayant reçu un diagnostic d'eczéma. La plupart des participants souffraient d'eczéma modéré. Les enfants ont été répartis au hasard dans deux groupes. Pendant un an, les enfants du premier groupe se sont vus prescrire l'un des trois additifs pour le bain, tandis que le groupe témoin a été invité à n'utiliser aucun additif pour le bain. On leur a tous conseillé de poursuivre les autres soins comme à leur habitude, y compris d'utiliser régulièrement des émollients sans rinçage et des crèmes corticostéroïdes au besoin.

Aucune preuve

Le contrôle de l'eczéma a été mesuré chaque semaine pendant 16 semaines. En ce qui concerne la gravité de l'eczéma sur une année, le nombre de poussées d'eczéma, la qualité de vie, la rentabilité et les effets indésirables, les chercheurs n'ont trouvé aucune différence statistiquement significative entre les deux groupes au cours de la période test. Les chercheurs affirment que les différences sont suffisamment petites pour être peu susceptibles d'être cliniquement utiles. À ce titre, ils expliquent que cet essai "n'a trouvé aucune preuve de l'avantage clinique d'inclure des additifs émollients pour le bain dans la prise en charge standard de l'eczéma chez les enfants".

L’étude de référence (ISAAC, International Study of Asthma and Allergies in Childhood) sur l’eczéma estime à 8-9% la prévalence de cette maladie chez les enfants de 6-7 ans, et à 10% chez les enfants de 13-14 ans. Dans les pays européens, les études par questionnaire aboutissent à des prévalences variant de 7 à 28%, les études par examen médical de 6 à 16%.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité