Publicité

QUESTION D'ACTU

-61%

Le sauna diminue les risques de faire un AVC

Selon une nouvelle étude, faire sept séances de sauna par semaine diminue de 61% les risques de faire un accident vasculaire cérébral (AVC).

Le sauna diminue les risques de faire un AVC calai / stock

  • Publié 03.05.2018 à 15h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Faire fréquemment des saunas est associé à un risque réduit d'accident vasculaire cérébral, selon une nouvelle étude internationale. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui faisaient un sauna quatre à sept fois par semaine diminuaient de 61% leur risque de faire un accident vasculaire cérébral par rapport à celles qui faisaient un sauna une seule fois par semaine.

Saunas finlandais traditionnels

1 628 hommes et femmes âgés de 53 à 74 ans vivant dans l'est de la Finlande ont été suivis sur une période de 15 ans. Pour cette première grande étude sur le sujet, les participants ont été divisés en trois groupes : ceux qui faisaient un sauna une fois par semaine, ceux qui en faisaient un deux à trois fois par semaine et ceux qui faisaient quatre à sept fois par semaine. On parle ici de saunas finlandais traditionnels, dont la part d’humidité relative varie de 10 à 20%.

Plus les saunas étaient fréquents, plus le risque de faire un accident vasculaire cérébral était faible. Plus précisément, les personnes qui ont fait deux à trois séances de sauna par semaine diminuaient de 14% leur risque de faire un AVC par rapport à celles qui ne faisaient qu’une séance par semaine. Les personnes qui faisaient un sauna quatre à sept fois par semaine diminuaient quant à elles de 61% leur risque d'accident vasculaire cérébral par rapport à celles qui faisaient un sauna une fois par semaine.

L'association a persisté même en tenant compte des facteurs de risque d'AVC conventionnels tels que l'âge, le sexe, le diabète, l'indice de masse corporelle, les lipides sanguins, la consommation d'alcool, l'activité physique et le statut socio-économique. L'association était similaire chez les hommes et chez les femmes.

Réduction de la pression artérielle

"Les résultats sont très significatifs et mettent en évidence les multiples avantages pour la santé de faire fréquemment des séances de sauna", s’est félicité le Dr Setor Kunutsor (Bristol Medical School), auteur principal de l’étude. Selon lui, les mécanismes à l'origine de l'association du sauna avec la réduction des accidents vasculaires cérébraux peuvent inclure une réduction de la pression artérielle, la stimulation du système immunitaire, un impact positif sur le système nerveux autonome et une amélioration de la fonction cardiovasculaire.

Dans autre une étude expérimentale récente, le même groupe de scientifiques a également montré que les saunas avaient des effets importants sur la rigidité de la paroi artérielle, influençant ainsi la pression artérielle et les paramètres de la fonction cardiaque.

Selon la dernière étude parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'agence Santé publique France, l'AVC constitue la première cause de mortalité chez les femmes, devant le cancer du poumon, avec 18 343 décès enregistrés en 2013, et la troisième cause de mortalité chez les hommes (13 003 décès) après le cancer du poumon et les causes externes comme les accidents ou le suicide.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité