Publicité

QUESTION D'ACTU

Informations

Un hôpital du Calvados condamné pour faute, le SAMU de Lyon utilise la CEC et l'épidémie de dengue à la Réunion : l'info du jour

Un hôpital du Calvados condamné pour faute, le SAMU de Lyon utilise la CEC et l'épidémie de dengue à la Réunion : l'info du jour istock

  • Publié 19.04.2018 à 19h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Calvados : l’hôpital de Falaise doit indemniser une famille et la CPAM après la naissance d’un bébé lourdement handicapé

L’hôpital de Falaise (Calvados) a été condamné pour faute mercredi par le tribunal administratif de Caen suite au fait qu'une équipe médicale n'avait pas remarqué les anomalies "à hauts risques" pourtant visibles sur les enregistrements cardiaques d'un bébé en 2009. L’établissement doit verser plus de 500 000 euros à la famille de l'enfant qui vit depuis avec de lourdes séquelles neurologiques et à l'Assurance maladie. Aujourd’hui âgé de huit ans, l’enfant est lourdement handicapé et souffre d’une paralysie cérébrale. Il ne peut ni se déplacer, ni se nourrir, ni s’habiller seul et a besoin d’une assistance au moins huit heures par jour. Sa mère a du déménager à côté du centre "Honorine lève-toi" situé à Bayeux, dans lequel il a des séances d’éducation cognitive. Plus d'infos dans notre article.

Arrêt cardiaque : comme à Paris, le SAMU de Lyon pratique désormais la circulation extracorporelle

L'ECMO (Extra Corporeal Membrane Oxygénation) est une technique de CEC (tecnique de circulation extracorporelle) permettant de suppléer aux défaillances cardiaque et/ou respiratoire en assurant le débit circulatoire nécessaire dans le corps et l'oxygénation du cerveau. En somme, une technique des plus révolutionnaires pour secourir des patients en arrêt cardiaque et présentant un pronostic neurologique favorable. Longtemps utilisée dans les blocs opératoires, elle est finalement tombée entre les mains des urgentistes en 2012. A l'époque, les équipes du SAMU de Paris sont les premières formées pour utiliser cette technique de CEC en ambulatoire, c'est à dire directement sur le terrain. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Epidémie de dengue à la Réunion : quels sont les risques pour la santé ?

"Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté (à la Réunion, ndlr) depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février", annonce ce jeudi Santé Publique France. Près de 1300 cas ont été recensés dans le nord, l'ouest et le sud de l'île. La dengue, aussi appelée "grippe tropicale", est une fièvre hémorragique tropicale liée à un arbovirus, transmis par un moustique du genre Aedes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime à 50 millions le nombre de cas annuels dans le monde, dont 500 000 cas de dengue "hémorragique", c'est à dire qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas. La dengue est initialement présente dans les zones tropicales et subtropicales du monde. Retrouvez notre article.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité