Publicité

QUESTION D'ACTU

Analyse

Vaccins, courbes de croissance, conseils aux parents, adolescence : présentation du nouveau carnet de santé

Vaccins, courbes de croissance, conseils aux parents sur l'alimentation, la sécurité, le sommeil, l'hygiène bucco dentaire et à l'adolescent sur la drogue, l'alcool et les rapports sexuels, le nouveau carnet de santé en vigueur depuis le 1er avril encadre les enfants jusqu'à l'âge adulte. 

Vaccins, courbes de croissance, conseils aux parents, adolescence : présentation du nouveau carnet de santé Capture écran/Carnet de santé en ligne

  • Publié 02.04.2018 à 10h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Présenté début mars par le gouvernement et en vigueur depuis le 1er avril, le nouveau carnet de santé a été pensé "en tenant compte des évolutions scientifiques et sociétales, de nouvelles recommandations et de l’identification de nouveaux risques."

Doté de 103 pages, il s'organise en huit catégories : Généralités ; Pathologies au long cours, allergies, antécédents familiaux ; Période périnatale ; Surveillance médicale ; Courbes de croissance ; Examens bucco-dentaires ; Hospitalisations, produits sanguins, examens radiologiques et enfin, Vaccinations et maladies infectieuses. Les nouvelles recommandations vaccinales et l'extension des obligations ont été inclues. De même que de nouvelles courbes pour le suivi de la croissance des enfants "établies par l’Inserm (unité 1153/CRESS), à partir de la surveillance de 261 000 enfants, avec la collaboration de médecins généralistes et de pédiatres répartis sur tout le territoire métropolitain".

Conseils et recommandations

Ce nouveau livret renferme également une série de conseils pour les parents. Notamment concernant l'alimentation du bébé, son bien être, son bain, ses pleurs, son sommeil, les troubles sensoriels (vue et audition) qui peuvent gêner son apprentissage ou encore, sa sécurité (en voiture, sur la table à langer...). Ainsi, le gouvernement recommande aux parents l'utilisation de "biberons garantis sans bisphénol A", d'éviter de laisser "un enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée" ou encore, d'utiliser "un lit à barreaux sans tour de lit".

De même, il préconise de faire dormir son bébé dans sa chambre (mais pas dans son lit) durant au moins les 6 premiers mois de sa vie. Des fiches d'informations renseignent également les parents sur la procédure à suivre en cas de fièvre, de vomissements, de diarrhées, ou de problèmes respiratoires à 3 mois, ainsi que sur l'apprentissage de l'alimentation de 0 à 3 ans.

"Surveiller, interdire, expliquer"

Embrasures de portes, produits dangereux, fenêtres ouvertes, four, escaliers, petits objets, soleil, animaux... Des conseils sont ensuite donnés concernant le comportement à adopter avec son enfant, de sorte à le surveiller correctement et à lui expliquer clairement ce qu'il peut et ne doit pas faire pour sa sécurité. Le tout suivis de conseils sur l'hygiène et les examens bucco-dentaires un peu plus loin.

Adolescence, rapports sexuels, drogue et alcool

Le nouveau carnet de santé accompagne également les enfants lors de leur entrée dans l'adolescence, le "chemin de l'autonomie". Le gouvernement les encourage à prendre soin de leur santé, de leur vie, à communiquer et les avertit des éventuels dangers. "Pour essayer, par défi, pour faire comme les autres, ou parce que tu crois que tu te sentiras mieux, tu peux être tenté(e) de prendre des substances psychoactives (tabac, alcool, cannabis ou autres drogues illégales, abus de médicaments, etc.), mais entre une expérience et le risque de dépendance, il faut réfléchir. Tu risques aussi de ne plus te maîtriser et d’être violent envers toi-même, envers les autres ou d’être plus facilement victime de violence". Le nouveau carnet de santé accompagne et encadre les enfants et leurs parents, jusqu'à évoquer les rapports sexuels, les risques de maladies sexuellement transmissibles (MST), la contraception et l'IVG. 

"Votre carnet de santé représente la mémoire de votre croissance et de votre état de santé depuis la naissance. Gardez-le toute votre vie. Pensez à le présenter à votre médecin, qui recueillera les données les plus importantes et les inscrira dans votre dossier médical", conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité