Publicité

QUESTION D'ACTU

Danger

Consommer trop de viande rouge et de charcuterie augmente le risque de développer la NASH

La viande rouge et la charcuterie consommées avec excès ne sont pas bonnes pour la santé. En plus des risques de cancer déjà identifiés, cette surconsommation augmenterait le risque de développer la NASH, la maladie du foie gras. 

Consommer trop de viande rouge et de charcuterie augmente le risque de développer la NASH VENGE.MAIL.UA/EPICTURA

  • Publié 21.03.2018 à 13h13
  • |
  • |
  • |
  • |


La consommation de viande diminue chaque année en France. En 2007, les Français consommaient en moyenne 58 grammes de viande par jour (hors volaille), en 2013, ils n’en consomment plus que 52,5 grammes. Une tendance qui devrait continuer à prendre de l’ampleur pour plusieurs raisons : scandales sanitaires, tendance au véganisme et risques liés à la viande.

De fait, la consommation de viande rouge est associée à un risque accru de cancer du colon, mais pourrait aussi avoir un impact sur le risque de cancer du sein d’après l’Inserm. Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Hepatology, montre que la surconsommation de viande rouge et de charcuterie augmente le risque de développer une stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elle a été réalisée par des chercheurs israéliens de l’université de Tel Aviv et de Haifa.  

Un à deux millions de personnes potentiellement concernées 

La stéatohépatite non-alcoolique (NASH), appelée aussi maladie du foie gras ou maladie de la malbouffe, est une cirrhose non alcoolique. Elle est liée à l’alimentation, et principalement à une consommation élevée de graisses et de sucres.

Un à deux millions de Français pourraient en souffrir. Pour l'heure, la greffe de foie est la seule technique de soin. 

La viande blanche à privilégier 

800 personnes environ ont participé à la recherche. 38,7% des patients ont été diagnostiqué pour la NASH. Les plus gros consommateurs de viande rouge étaient principalement des hommes jeunes, avec un indice de masse corporelle élevé, et un apport calorique élevé.

Les résultats montrent un lien entre la consommation de viande rouge et de charcuterie et le NASH, et ce quelque soit la consommation de graisses saturés et de cholestérol des individus. De plus, la plupart des consommateurs de viande rouge ont recours à de mauvaises techniques de cuisson de la viande. Shira Zelber-Sagi est l’une des auteurs de cette recherche, elle recommande de consommer plutôt des viandes blanches, comme la dinde ou le poulet.

Mieux vaut préférer des cuissons vapeur ou bouilli, plutôt que frire la viande ou la griller à haute température. Pour la viande rouge et la charcuterie comme pour l’alcool, c’est la modération qui prime.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité