Publicité

QUESTION D'ACTU

A long terme

Lutte contre l'obésité : tous les régimes marchent quels qu’ils soient

Une nouvelle étude vient d’établir qu’à long terme, toutes sortes de régimes alimentaires peuvent aider les personnes obèses à perdre du poids.

Lutte contre l'obésité : tous les régimes marchent quels qu’ils soient Wand_Prapan / iStock

  • Publié 08.03.2018 à 07h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Qu’ils soient pauvres en sucre ou pauvres en graisse, une nouvelle étude publiée par l'Endocrine Society a démontré que toutes sortes de régimes peuvent aider les personnes obèses à perdre du poids à long terme, faisant baisser du même coup les risques que les surcharges pondérales trop importantes font peser sur la santé.

Les chercheurs ont notamment établi que le régime méditerranéen (huile d’olive, céréales, fruits secs, légumes frais) et le régime DASH (riche en végétaux, pauvre en graisses et sucreries) amélioraient l’état de santé de patients souffrant de maladies cardiovasculaires.

Perte et reprise de poids

« Perdre 5 à 10% de sa masse corporelle suffit à être bénéfique pour la santé des personnes obèses. Ces patients ont souvent des objectifs de perte de poids plus cosmétiques que sanitaires, qui ne sont pas réalistes », déplore le docteur George A. Bray, du centre de recherche biomédicale de Pennington, en Louisiane. « La stigmatisation des obèses rend difficile la lutte contre l’obésité en tant que problème de santé publique », poursuit-il.

Plus de 1,9 milliard d’adultes souffrent pourtant d’obésité dans le monde, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. L’obésité est entre autre associée à une durée de vie réduite, au diabète type 2, à des maladies rénales et cardiovasculaires, à certains cancers, à l’apnée du sommeil et à l’arthrose.

Et si cette nouvelle étude, basée sur la compilation et l’examen de 400 écrits scientifiques sur le sujet, prouve que tous les régimes peuvent aider les personnes obèses à perdre du poids, elle démontre aussi que la perte de poids à long terme reste très difficile. Globalement, les personnes obèses reprennent du poids dès qu’elles arrêtent le régime alimentaire suivi.

Variables

Par ailleurs, les auteurs de l’étude soulignent que les pertes de poids sont extrêmement variables d’une personne à un autre. « Actuellement, nous ne disposons pas d’assez d’informations scientifiques pour savoir si tel traitement va fonctionner sur tel patient, ce qui montre à quel point le problème de l'obésité sévère est complexe », souligne George A. Bray.

Les chercheurs ont également établi que les traitements chirurgicaux de l’obésité engendraient une perte de poids plus durable que les autres types de traitements. Peu de preuves scientifiques consacrent en revanche la consommation de compléments alimentaires, très à la mode en ce moment. «Traiter efficacement l'obésité est essentiel si nous voulons être en mesure de contrer l'impact dévastateur du diabète et des maladies cardiovasculaires sur la santé publique», conclut George A. Bray, qui espère la découverte prochaine de nouveaux traitements contre l’obésité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité