Publicité

QUESTION D'ACTU

Réussite

Aux Etats-Unis, les politiques de lutte anti-tabac font baisser le nombre de fumeurs et de vapoteurs

Les Etats américains ayant les politiques anti-tabac les plus musclées, comptent à la fois moins de fumeurs et moins d’utilisateurs de cigarettes électroniques que les autres.

Aux Etats-Unis, les politiques de lutte anti-tabac font baisser le nombre de fumeurs et de vapoteurs fermate / epictura

  • Publié 28.02.2018 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Interdire de fumer, taxer les cigarettes, améliorer l’accès aux soins et aux conseils…  Aux Etats-Unis, les Etats qui mettent en place et appliquent les politiques publiques de lutte anti-tabac les plus musclées font à la fois baisser leur nombre de fumeurs traditionnels et leur nombre d’utilisateurs de cigarettes électroniques. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude de l’université de New York, publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research.

Variations

"Dans un environnement anti-tabagique, notre recherche permet de mieux comprendre les facteurs géographiques et sociologiques qui sous-tendent l’utilisation de la cigarette électronique", explique l’auteur de l’étude Omar El-Shahawy. Ces travaux se basent notamment sur une enquête téléphonique menée auprès de 60 000 adultes américains entre 2012 et 2014. Plus de 16% d’entre eux disent avoir déjà utilisé la cigarette électronique, mais seuls 5,4% d’entre eux en sont des utilisateurs réguliers, contre 17% de consommateurs de cigarettes traditionnelles.

En croisant ces données avec celles des rapports du State of Tobacco Control de l'American Lung Association publiés en 2013 et 2014, les chercheurs ont établi de fortes variations des taux de consommation des cigarettes électroniques et traditionnelles d’un Etat américain à un autre. Les Etats de l’Est des Etats-Unis, appliquant les mesures anti-tabac les plus strictes, ont globalement un taux de consommation de cigarettes traditionnelles et électroniques plus faible que celui des Etats du Sud-Ouest. Par exemple, l’utilisation de la cigarette électronique est beaucoup moins importante dans le Delaware (2,7%) que dans l’Oklahoma (10,3%), tout comme la consommation de tabac est beaucoup plus forte en Virginie occidentale (26,1%) que dans l’Utah (10,7%).

Impact

Alors que les politiques de lutte anti-tabac ont réussi à faire chuter le nombre de fumeurs dans le monde, les consommateurs de cigarette électronique augmentent.

Pour la communauté scientifique américaine, cette nouvelle étude permettra à l’avenir de mieux évaluer l’impact des politiques publiques anti-tabac sur l’utilisation de la cigarette électronique, dont les effets à long terme sur la santé n’ont pas encore pu être évalués. "Plusieurs décennies de recherche sur les cigarettes traditionnelles ont été nécessaires pour mettre en place les politiques anti-tabac actuelles, fait remarquer Omar El-Shahawy. Aujourd’hui, il reste encore beaucoup d’inconnus concernant la cigarette électronique".

En France, l’expérimentation de l’e-cigarette était déclarée par 24,5% des 15-75 ans, selon une enquête de Santé Publique France, qui rappelle qu’en 2016, 34,5% des 15-75 ans fumaient du tabac, dont 28,7% quotidiennement. Et si ces prévalences sont stables depuis 2010, après la hausse observée entre 2005 et 2010, le tabagisme est toujours à l’origine de 73 000 morts par an.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité