Publicité

QUESTION D'ACTU

Problèmes d'audition

La malnutrition infantile peut causer des troubles auditifs à l’âge adulte

Une mauvaise nutrition durant la petite enfance pourrait conduire à des troubles auditifs à l’âge adulte. C’est ce que suggère une étude récemment publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition. 

La malnutrition infantile peut causer des troubles auditifs à l’âge adulte zurijeta/Epictura

  • Publié 09.02.2018 à 15h00
  • |
  • Mise à jour le 09.02.2018 à 15h10
  • |
  • |
  • |


L’ensemble de la planète est confronté à une crise de la malnutrition. En terme de surpoids, mais aussi de dénutrition. C’est en tout cas le constat alarmant du rapport mondial de la nutrition 2017. Une nouvelle étude publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition démontre en quoi la malnutrition au cours de la petite enfance double les risques de problèmes d’audition à l’âge adulte. 

Deux fois plus de risques de déficience auditive 

Les chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, à Baltimore, aux Etats-Unis, ont analysé le lien entre l’audition de plus de 2 200 jeunes adultes népalais et les apports nutritionnels qu’ils ont reçus pendant l’enfance. 

Les jeunes avec un retard de croissance étaient presque deux fois plus susceptibles de montrer des signes de déficience auditive. Le retard de croissance est une conséquence de la malnutrition. Et c’est ce retard de croissance qui empêche un développement normal de l’audition. 

Les pays défavorisés sont les plus touchés

En Asie du Sud, la prévalence de déficience auditive chez les enfants et jeunes adultes varie entre 14 et 28 % de la population. Dans le monde, les troubles auditifs sont la quatrième cause d’incapacité : 80 % des personnes touchées viennent de pays défavorisés. 

Pour les chercheurs de l’étude, les interventions en faveur d’une bonne nutrition dans les régions de l’Asie du sud pourraient prévenir les déficiences auditives. Actuellement, ces dernières concernent 116 millions de personnes dans cette zone. 

La perte d’audition liée à un risque de démence

Si la déficience auditive est handicapante, elle accentue aussi les risques de démence, selon une étude menée par un laboratoire de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) à Bordeaux et publiée récemment dans la revue américaine Journals of GerontologyAinsi, passé 65 ans, la perte auditive est un facteur aggravant de la démence. Le risque est supérieur de 22 % dans ce cas. Uniquement lorsque les personnes ne sont pas appareillées. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité