Publicité

QUESTION D'ACTU

Namasté

Alcool, tabac et nourriture : la méditation de pleine conscience pour se défaire de ses addictions

Des chercheurs de l'Université de Londres ont découvert que les exercices de pleine conscience sont en mesure d'atténuer les envies compulsives liées aux addictions comme l'alcool, le tabac, la nourriture ou la drogue. Explications.

Alcool, tabac et nourriture : la méditation de pleine conscience pour se défaire de ses addictions fizkes/Epictura

  • Publié 04.02.2018 à 11h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit l'addiction comme "un état de dépendance périodique ou chronique à des substances ou à des comportements". Selon le site spécialisé Addict Aide, 20% de la mortalité est liée à des addictions : chaque année, 70 000 personnes décèdent à cause du tabac et 49 000 des conséquences de l’alcool. Plus grave encore, 50 % des faits de délinquance sont également liés aux addictions. Globalement, on estime qu’environ 90% des personnes sont victimes d’une quelconque dépendance (jeux, réseaux sociaux, télévision, travail, sport, troubles alimentaires…), mais à des niveaux différents.

Pour traiter les addictions, les professionnels de la santé privilégient généralement une prise en charge individuelle et personnalisée en tenant compte du contexte personnel et social du patient. S’il existe une multitude d’approches psychologiques et psychiatriques pour soigner la dépendance, les chercheurs de l'Université de Londres ont également découvert que les exercices de pleine conscience sont en mesure de bloquer l'envie de consommer de la nourriture en excès, de l'alcool, de la drogue ou des cigarettes. La recherche a été publiée dans Clinical Psychology Review.

La pleine conscience occupe une partie de l’esprit 

La méditation de pleine conscience est utilisée depuis longtemps pour soigner les envies compulsives. Selon les anciens textes bouddhistes, le désir engendre la souffrance mais peut être évité en pratiquant la méditation de pleine conscience. Les scientifiques y voient le moyen d'apporter des changements cliniquement pertinents au comportement, en amenant les patients à avoir une plus grande conscience des sensations corporelles et en se détachant des pensées et des émotions.

Mais s’il reconnait ses vertus thérapeutiques, le secteur médical a une compréhension limitée de la façon dont la méditation de pleine conscience peut influencer les résultats liés à l'envie. En examinant 30 études sur le sujet, ils ont constaté que certains des effets bénéfiques observés provenait sans doute d'une interruption de l'envie en chargeant la mémoire de travail, une partie de notre mémoire à court terme qui concerne le traitement perceptif et linguistique conscient immédiat.

La méditation ne remplace pas les stratégies alternatives 

"La recherche suggère que certaines stratégies fondées sur la pleine conscience peuvent aider à prévenir ou à interrompre les envies en occupant une partie de notre esprit qui contribue au développement des envies, explique Le Dr Katy Tapper, auteur de l'article et maître de conférences au Département de psychologie de City, University of London. Que les stratégies de pleine conscience soient plus efficaces que les stratégies alternatives, comme l'imagerie visuelle, cela n'a pas encore été démontré. Cependant, il y a aussi des preuves suggérant que s'engager dans une pratique régulière de la pleine conscience peut réduire la mesure dans laquelle les gens ressentent le besoin de réagir à leurs envies, bien que d'autres recherches soient nécessaires pour confirmer un tel effet".

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité