Publicité

QUESTION D'ACTU

Plantes

La phytothérapie peut perturber l'effet des médicaments et cela eut être grave

Si les bienfaits de la phytothérapie sont reconnus, il faut veiller à ne pas mélanger ces produits à certains médicaments. Des interactions sont possibles, et peuvent être dangereuses.

La phytothérapie peut perturber l'effet des médicaments et cela eut être grave rozmarina/epictura

  • Publié 25.01.2018 à 18h46
  • |
  • Mise à jour le 25.01.2018 à 21h43
  • |
  • |
  • |


La phytothérapie est reconnue depuis 1986 comme une médecine à part entière par le Ministère de la Santé. Elle permet de soigner par les plantes et son efficacité a été reconnue par plusieurs études. Il faut cependant être attentif aux possibles interactions entre un traitement « classique », c’est-à-dire basé sur des composants chimiques, et la phytothérapie.
Une revue parue dans le British Pharmacological Society Journal atteste de l’existence de plusieurs interactions qui peuvent être dangereuses pour les patients.

Des conséquences qui peuvent être dangereuses

Les chercheurs ont rassemblé les données de plusieurs rapport ou études réalisés sur le sujet. La plupart des personnes concernées par ces interactions étaient âgés de 50 à 70 ans. Pour certaines, le traitement par phytothérapie a interagi avec des médicaments prescrits pour une greffe, de rein par exemple.
Les effets secondaires liés à ces mélanges de médicaments ont conduit à des situations dangereuses pour la vie des patients, à des hospitalisations et au décès dans certains cas.

Danger avec les anti-cholestérol et un anticoagulant

Les chercheurs ont constaté des effets secondaires surtout chez les malades qui prenaient de la warfarine, un médicament anti-coagulant, desagents alkylants dans le cancer, de la cyclosporine pour une greffe rénale ou des statines, des médicaments qui réduisent le cholestérol.
Lorsque ceux-ci sont combinés à des produits de phytothérapie comme les graines de lin, la sauge, le cranberry, le millepertuis, la baie de goji, le thé vert ou la camomille, l’efficacité des traitements n’est pas garantie, et surtout le malade peut souffrir d’importants effets secondaires.
Par exemple, un patient traité pour des complications cardiovasculaires, prenait un traitement à base d’amlodipine et de simvastatine, il s’est plaint de douleurs et de crampes à la jambe. Ces douleurs étaient liées à l’ingestion de thé vert.

Mieux connaître les interactions

Pour les chercheurs, il est nécessaire de pousser encore plus loin l’étude des interactions entre produits de phytothérapie et médicaments pour mieux comprendre les mécanismes qui mènent à ces effets secondaires.

Il est ainsi absolument nécessaire de toujours avertir son médecin des produits de phytothérapie que l’on prend lorsque que l’on suit un traitement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité