Publicité

QUESTION D'ACTU

OMS

Les Russes boivent désormais moins d'alcool que les Français. Merci Poutine

Longtemps réputé pour être un peuple porté sur la vodka, les Russes ont adopté en moins de 10 ans une hygiène de vie plus saine. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, ils boivent désormais mois que les Français ou les Allemands et ils fument également moins qu'avant. L'influence de leur Président, Vladimir Poutine, n'y serait pas étrangère.

Les Russes boivent désormais moins d'alcool que les Français. Merci Poutine DenisMArt/epictura

  • Publié 19.01.2018 à 13h40
  • |
  • Mise à jour le 20.01.2018 à 16h54
  • |
  • |
  • |


Dans l’imaginaire collectif, les Russes sont indissociables de la vodka et de l’alcool, mais ce cliché n’est plus valable. En effet, avec 12,2 litres d’alcool consommés par an et par personne, ils boivent moins que les Allemands (13,4 litres), les Français (13,3 litres) ou encore les Portugais (12,6 litres). C'est ce qui ressort d'une étude de l’OMS.
Depuis la chute de l’URSS en 1991, le peuple slave n’avait jamais consommé aussi peu d'alcool. Par rapport à 2012, la population boit 20% de moins. Des chiffres qui ravissent la ministre de la Santé  Veronila Skvortsova : « Nous avons réussi à faire baisser de 80% la consommation d'alcool par habitant », se réjouit-elle.
« Parallèlement, le nombre de personnes pratiquant un sport a augmenté de 40%. En 5 ans, nous avons pu réduire de 22% la consommation de tabac chez les adultes et diviser par trois celle des mineurs ».

Les Russes se mettent à l’eau

Alarmé par la mortalité en hausse après l'ère soviétique, essentiellement liée à l'alcool et au tabac, qui avait entraîné une baisse de la population, les autorités russes se sont lancées dans une lutte sans merci contre ces 2 fléaux.
Une politique de plus en plus restrictive sur l'alcool a été mise en place par les pouvoirs publics au cours des 10 dernières années : interdiction de la vente d'alcool après 11h00 du soir, hausse des prix avec fixation d'un prix minimum, interdiction de la publicité...
Il en est de même pour le tabac avec un programme de lutte contre le tabagisme qui a permis d'obtenir une régression du tabagisme : aujourd'hui, seulement 30% des Russes fument. Le prix des cigarettes a augmenté à 2 euros minimum, ce qui reste inférieur aux moyennes européennes, mais est élevé pour beaucoup de Russes. Il y a également des interdictions de fumer dans les lieux publiques.

Influence de Vladimir Poutine

Mais l'influence du président russe, Vladimir Poutine, n'est pas sans effet. Lorsque l’on analyse la communication et le mode de vie de Vladimir Poutine, on peut ressentir à quel point cette crise a marqué le peuple russe.
Le président, qui a construit son image contre les dirigeants de l’ère post-URSS, ne boit pas et se met régulièrement en scène, faisant du sport, sur un cheval comme sur des patins. Une image en rupture radicale avec celle de Boris Eltsine, souvent pris en flagrant délit d’ivresse.
Mais cela ne se cantonne pas à la communication, le Kremlin a pris des mesures pour promouvoir un mode de vie sain. Sur le plan sociétal, on observe de plus en plus de modes dédiées au culte de la vie saine. Les clubs de sport, de santé ou de bien être connaissent un véritable succès en Russie.
Pour les jeunes Russes, le mode de vie sain est de rigueur. Beaucoup ont arrêté de fumer lorsque c'est devenu interdit dans les bars et les restaurants et il est devenu mal vu de boire et fumer en public, même entre amis. Le retour d'un ordre moral voulu par le président.

La transformation d’une société ne s’effectue donc pas seulement à travers des lois mais aussi par l’exemple et l’image que l’on veut donner de soi.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité