Publicité

QUESTION D'ACTU

Nourrissons infectés

Laits infantiles contaminés : ouverture d’une information judiciaire contre Lactalis

Une information judiciaire aurait été ouverte contre le groupe Lactalis suite à la plainte de 3 parents d’enfants contaminés par des laits infantiles contenant des salmonelles.

Laits infantiles contaminés : ouverture d’une information judiciaire contre Lactalis gosphotodesign/epictura

  • Publié 26.12.2017 à 12h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon plusieurs sources concordantes, une information judiciaire a été ouverte contre Lactalis, suite à l’épidémie de salmonelles observée en France chez les nourrissons. Il s’agit de « faire toute la lumière sur les conditions dans lesquelles cette contamination a eu lieu », selon le Point.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris

Des plaintes de parents d’enfants contaminés auraient été déposées au pôle de santé publique du Tribunal de Grande Instance de Paris. Une enquête préliminaire aurait été ouverte afin de faire toute la lumière sur la contamination de laits infantiles qui a conduit à l'infection de 35 nourrissons. Ce lait est contaminé par une espèce de salmonelles heureusement peu dangereuses (Salmonella agona) et il a été produit sur le site de Craon (Mayenne) de la société Lactalis.
Selon nos confrères du Point, qui affirment détenir des informations exclusives, cette enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), ainsi qu’à la section de recherches d'Angers.

3 plaintes de parents d’enfant contaminés

Cette enquête aurait été ouverte suite aux plaintes des parents pour : « blessures involontaires avec ITT inférieure à 3 mois par violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité », « mise en danger de la vie d'autrui », « tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine » et « inexécution d'une procédure de retrait ou de rappel d'un produit préjudiciable à la santé ».
En début de semaine dernière, l'association de consommateurs UFC-Que choisir avait annoncé qu'elle allait également déposer plainte contre Lactalis pour tromperie.

Un retrait général des lots Lactalis

Pour mémoire, 35 nourrissons ont été contaminés depuis mi-août par des lots de lait infantiles produits par la société Lactalis.
Pour 31 de ces nourrissons, il a été prouvé que la contamination des lait avec une Salmonella agona provenait de l’usine de Craon et serait liée à des travaux qui y auraient été réalisés au premier trimestre 2017.
Après avoir retiré initialement quelques lots, la société Lactalis a procédé au retrait du marché national et international de tous les produits infantiles et nutritionnels « fabriqués ou conditionnés » dans son usine de Craon, en Mayenne, depuis le 15 février dernier.

Le retrait concerne des produits de marque Picot (poudres et céréales infantiles), Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélanges d'acides aminés en poudre destinés au traitement de pathologies), selon Lactalis. L'entreprise a mis en place un numéro vert (0 800 120 120) pour informer les consommateurs. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité