Publicité

QUESTION D'ACTU

Ne pas négliger

8 millions de malades... La Société Française de Dermatologie fait la peau aux idées reçues…

L’acné, l’eczéma et le psoriasis touchent plus de 8 millions de Français qui entendent beaucoup de bêtises : « Ce n’est qu’un problème esthétique », « C’est dans la tête, c’est lié au stress », « C’est contagieux »…

8 millions de malades... La Société Française de Dermatologie fait la peau aux idées reçues… © 123RF-Dmitry Lobanov

  • Publié 28.11.2017 à 11h38
  • |
  • |
  • |
  • |


On ne pourra pas dire que la Société Française de Dermatologie, qui réunit tous les spécialiste de la peau, ne fait pas bien son travail de prévention. Il faut dire que l’enjeu est de taille. Avec « Objectif Peau », la plus grande étude épidémiologique nationale jamais menée en dermatologie, elle a passé à la loupe les 3 maladies de peau les plus fréquentes et en évaluant leur impact sur le quotidien des patients, cette société savante révèle de nouveaux résultats et tord le cou aux idées reçues.

Sur la fréquence, souvent mal connue

Les maladies cutanées se situent au 4e rang mondial des maladies reconnues comme affectant le plus la qualité de vie.

Sur la sévérité

Ces maladies ont en commun une sévérité potentielle et peuvent être invalidantes et douloureuses. Elles peuvent entraîner des conséquences lourdes et sous-estimées sur la vie personnelle et professionnelle.
Douleurs et gênes : 50 % des patients ont déclaré souffrir de douleurs et gênes, parfois extrêmes.
Impact sur la vie quotidienne : 42,4 % des patients ont déclaré rencontrer des problèmes pour accomplir leurs activités courantes (travail, études, travaux domestiques, activités familiales ou loisirs…).
Anxiété et dépression : 51,84 % des patients se sentent anxieux, voire extrêmement anxieux et déprimés.
Arrêt de travail : 1 patient sur 4 s’est vu prescrire un arrêt de travail allant jusqu’à plus de 4 semaines au cours des 12 derniers mois et 46 % des patients souffrant d’acné se sont vus prescrire un arrêt de travail.

Sur les conséquences collatérales

Les personnes atteintes de psoriasis souffrent 2 fois plus d’accidents vasculaires cérébraux, de dépressions, de maladies rhumatologiques, digestives et respiratoires que les personnes sans maladies de peau.
Les personnes atteintes d’eczéma souffrent 3 fois plus de maladies respiratoires et digestives que les autres.

Pourquoi Docteur reviendra en détail toute la semaine sur ces maladies qui, comme le dit le sociologue Stéphane Héas, sont « sources de stigmatisation, d’exclusion et de perte d’estime de soi ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité