Publicité

QUESTION D'ACTU

Étude canadienne

Moins d'enfants hospitalisés grâce au vaccin anti-grippe

Une étude canadienne a démontré que les jeunes enfants totalement vaccinés contre la grippe voyaient leurs risques d'hospitalisation considérablement réduits. 

Moins d'enfants hospitalisés grâce au vaccin anti-grippe FRANCES M. ROBERTS/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 18.11.2017 à 14h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Les enfants vaccinés contre la grippe sont beaucoup moins susceptibles de présenter de graves complications du virus qui pourraient les amener à l'hôpital. Voici les conclusions d'une nouvelle étude canadienne réalisée par Santé publique Ontario (SPO) et l'Institut des sciences cliniques évaluatives (ICES). Publiée ce vendredi dans la revue PLOS ONE, l'étude a démontré que les jeunes enfants qui ont été complètement vaccinés contre la grippe ont vu leur risque d'être hospitalisé à la suite d'une infection grippale chuter de 60%. Même chez les enfants partiellement vaccinés, (c'est-à-dire ceux qui ont reçu une seule dose de vaccin anti-grippe au cours de leur première saison grippale), le risque d'hospitalisation est réduit de 39%, indiquent les chercheurs. 

« La grippe peut causer des maladies graves, surtout chez les jeunes enfants, mais peu de recherches ont examiné l'ampleur de l'efficacité du vaccin anti-grippe qui permet d'empêcher les enfants de tomber gravement malades et d'être hospitalisés », a déclaré le Dr Jeff Kwong, auteur sénior de l'étude. « Nos travaux aident à combler cette lacune en montrant à quel point le vaccin antigrippal peut être efficace pour protéger les jeunes enfants contre les complications graves générées par les infections grippales », ajoute le Dr Kwong.

Des risques réduits de 67% chez les 2 à 4 ans 

Pour parvenir à ces conclusions, les auteurs de l'étude ont examiné près de 10 000 dossiers hospitaliers d'enfants âgés entre 6 mois et 5 ans, soumis à des examens respiratoires en vue d'un test de dépistage de la grippe. Parmi eux, 12,8% ont présenté une grippe confirmée par des tests réalisés en laboratoire. Les scientifiques ont mené leurs recherches à Ontario (Canada) sur quatre saisons grippales de 2010 à 2011, puis de 2013 à 2014. lls ont ensuite séparé les données afin de comparer celle des enfants qui ont été complètement vaccinés, à celles des enfants partiellement vaccinés.

Résultats : les enfants entièrement vaccinés âgés de 2 à 4 ans, sont les mieux protégés puisque le risque d'hospitalisation dû à la grippe a diminué de 67%. Chez les plus jeunes, c'est-à-dire les enfants âgés de 6 mois à 2 ans, cette réduction des risques passe à 48%. « Nos résultats montrent que les vaccins antigrippaux sont efficaces pour prévenir les hospitalisations liées à la grippe chez les jeunes enfants, à condition qu'ils aient été vaccinés pendant deux saisons consécutives. Cela confirme que ces enfants devraient recevoir un vaccin tous les ans à chaque saison d'épidémie de grippe », conclut Sarah Buchan, candidate au doctorat à l'Université de Toronto et auteure principal de l'étude.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité