Publicité

QUESTION D'ACTU

Journée internationale de la radiologie

Scanner ou IRM, des progrès stupéfiants mais lequel choisir ?

IRM et scanner font presque partie désormais du langage populaire. On parle un peu rapidement de « radio »… Alors qu’il s’agit en fait de deux techniques très différentes qui font partie de ce qu’on appelle aujourd’hui l’« imagerie médicale ».

Scanner ou IRM, des progrès stupéfiants mais lequel choisir ? epstock/epictura

  • Publié 07.11.2017 à 10h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis 2012, les radiologues célèbrent la journée internationale de la radiologie le 8 novembre… Avec l’idée de mieux mettre en évidence le rôle de l’imagerie dans la médecine moderne. Le choix de cette date ne doit rien au hasard puisque c’est le 8 novembre 1895 que Wilhelm Conrad Röntgen découvrit l’existence des rayons X

Des progrès stupéfiants

Imaginez que la science puisse faire revivre quelques minutes Röntgen devant l’écran d’un appareil de résonance magnétique nucléaire ou un scanner et demandez-lui en quelle année nous sommes. Je suis persuadé qu’il se croira des siècles en avant ; tout comme un médecin des années cinquante qui ne pourrait pas croire que la scène se passe à quelques dizaines d’années de l’époque où il exerçait aidé d’un stéthoscope, de la radiographie et surtout par son bon sens.
Scanner et Imagerie par Résonance Magnétique sont désormais des examens familiers - voire exigés - par le malade. Souvent confondues, il s’agit pourtant de techniques extrêmement différentes, et surtout d’avenir, diamétralement opposées. L’une est héritière du passé et des rayons X. Le scanner est, en effet, l’arrière-petit-enfant de Pierre et Marie Curie, l’étape ultime, sans doute la plus aboutie de la radiographie. Il est désormais possible de faire des coupes très fines, millimétriques, pour voir de toutes petites tumeurs et il est aussi possible de faire de reconstructions en 3D.
En revanche, l’Imagerie par Résonance Magnétique est la première traduction pratique d’une nouvelle technique qui utilise la résonance des atomes d’hydrogène de nos cellules, d’où son nom ! Son principe est simple. Un aimant gigantesque fait vibrer nos atomes d’hydrogène et cette vibration est enregistrée, analysée par ordinateur et la machine dresse une cartographie - couleur et en relief- de la densité de ces atomes d’hydrogène.

L'IRM n'utilise pas les rayons X

Comme l’hydrogène est partout, on peut donc voir partout, même là où le scanner donne des images floues, c’est-à-dire dans tout ce qui est mou dans notre corps : les muscles, le foie, le cerveau, mais également le cœur et les reins. Les domaines d’utilisation sont donc de plus en plus nombreux. D’autant que l’examen qui dure en moyenne une demi-heure, ne nécessite aucune préparation particulière.
Après s’être débarrassé de tous les accessoires métalliques (montre ou ceinture que l’on retrouverait vite collées dans l’aimant), le patient, allongé sur une table roulante, est introduit dans une sorte de sas où il doit demeurer immobile pendant l’examen. Le seul inconvénient à ce stade est pour les claustrophobes qui doivent être prévenus de l’aspect un peu “sarcophage” de l’ensemble.
Lorsqu’il s’agit d’enfants qui ne parviennent pas à rester immobiles, on peut avoir recours à une anesthésie rapide. A part cela, l’IRM est totalement indolore et peut même être utilisée chez la femme enceinte car, autre avantage par rapport au scanner, elle n’expose pas le malade à des radiations. Bien évidemment, elle est formellement contre-indiquée à tous ceux qui ont des prothèses métalliques dans leur corps : pacemaker, prothèse totale de hanche ou pompe à insuline.

Voir à l’intérieur du corps avec des images d’une netteté incroyable, la science-fiction a été rejointe par la science tout court. Et, je vous le disais il y a un instant, nous n’en sommes qu’au début. Il reste 2 inconvénients à l’IRM. Tout d'abord, son prix. L'IRM reste coûteuse et ne doit donc être, pour l’instant, utilisée qu’à bon escient. Deuxièmement, le nombre insuffisant d'IRM en France, avec des délais d'accès parfois trop longs dans certaines régions.

http://www.journee-mondiale.com/388/journee-internationale-de-la-radiologie.htm

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité