Publicité

QUESTION D'ACTU

Voyages

Maladies : Que risque le président Macron en Guyane

Le chef de l’Etat est en visite en Guyane française. Comme lui, vous souhaitez vous rendre là-bas ? Voici un point sur certaines maladies locales et précautions à prendre.

Maladies : Que risque le président Macron en Guyane epictura/dabjola

  • Publié 27.10.2017 à 16h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme pour chaque voyage, il est conseillé, avant de partir, de se renseigner sur les conditions sanitaires locales. Certains vaccins sont en effet recommandés, et des conseils peuvent s’avérer très utiles. Dans tous les cas, pensez à en parler à votre médecin avant le départ.

Les infections virales transmises par les moustiques

De nombreuses maladies transmissibles par les moustiques sont présentes : la dengue, la fièvre jaune, la fièvre typhoïde, la leishmaniose, ou encore le paludisme.
Pensez à prendre des anti-moustiques adaptés, des vêtements longs, et à dormir avec une moustiquaire.
Il existe un vaccin pour la fièvre jaune et la fièvre typhoïde. Pour le paludisme, si vous voyagez en dehors des zones côtières, votre médecin vous proposera un traitement préventif.

Les infections liées à l’eau et à l’alimentation

Les conditions d’hygiène dans certaines zones doivent vous pousser à une certaine prudence quant à votre alimentation et à l’eau que vous buvez. Une diarrhée du voyageur ou une hépatite A gâcheraient votre voyage.  
Pour l’hépatite A, il existe un vaccin recommandé lors de séjours dans des conditions d’hygiène précaires ou chez les personnes souffrant d’une maladie chronique du foie ou de mucoviscidose.

Dans ces zones : 

  1. Consommer viandes, poissons, crustacés suffisamment cuits.
  2. Éviter les légumes crus et les fruits sans enveloppe et peler les autres fruits et légumes avant de les consommer.
  3. Se laver les mains avant et après chaque repas et en sortant des toilettes (les mains sales transmettent les maladies).

Les eaux stagnantes

Attention aux baignades en eau stagnante (mare, lac, etc.). Certains parasites peuvent vous y attendre, comme la leptospirose ou la bilharziose (les larves pénètrent dans l’organisme à travers la peau).

il est donc conseillé de :

  1. Ne pas marcher les pieds nus sur les sols boueux ou humides car nombre de parasites pénètrent dans l’organisme par cette voie. Pour les mêmes raisons, des précautions identiques doivent être prises sur certaines plages tropicales.
  2. Ne pas se baigner en eau douce, chaude et stagnante (dans certains pays, risque de contamination par des parasites pénétrant par la peau).

Les infections sexuellement transmissibles

Les voyages sont parfois propices aux rencontres en tout genre. Une hépatite B, une syphilis, ou le VIH ne sont pas forcément le genre de choses que vous souhaitez ramener dans vos bagages. La protection est donc essentielle, des préservatifs doivent toujours être prévus dans votre trousse à pharmacie.

Dans tous les cas, avant votre départ, allez voir votre médecin pour parler avec lui des précautions à prendre et des vaccins à faire. Vous pouvez également vous renseigner sur le site très complet de l’Institut Pasteur.

Bon voyage à tous.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité