Publicité

QUESTION D'ACTU

Pigments injectés dans la conjonctive

Tatouage de l'œil : une canadienne alerte les internautes

Ce mannequin de 24 ans risque de perdre la vue après s'être fait tatouer le blanc de l'oeil.

Tatouage de l'œil : une canadienne alerte les internautes Vadymvdrobot/epictura

  • Publié 30.09.2017 à 18h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Il y a quelques années, une nouvelle tendance faisait son apparition de l'autre côté de l'Atlantique. Le tatouage de l'œil. Ou plus exactement le tatouage de la conjonctive, la fine membrane muqueuse qui protège la sclère (le blanc de l'œil). Un tatouage qui a un effet impressionnant – il n'y a qu'à regarder les photos de personnes s'étant fait tatouer les yeux en noir pour en être convaincu... - mais qui n'est pas sans danger.

Catta Gallinger, une mannequin canadienne de 24 ans en a fait la mauvaise expérience... et elle se tourne désormais vers Facebook pour mettre en garde les internautes des dangers de cette procédure. Trois semaines après s'être fait tatouer l'œil gauche en mauve, la jeune femme a remarqué que l'encre coulait de son œil sur son visage. Elle s'est rendue à l'hôpital où les médecins lui ont administré des gouttes antibiotiques, puis des gouttes de stéroïdes, sans succès. Le gonflement interne de l'œil n'a pas été neutralisé et l'encre mauve s'est concentrée autour de la cornée. Elle a annoncé qu'elle devrait subir une opération chirurgicale pour enlever ce surplus d'encre autour de la cornée.

Catt Gallinger explique que cette infection est due à de l'encre non diluée. Si l'inflammation s'est depuis apaisée, la jeune femme a toujours l'œil mauve et enflé. Pire encore : sa vue a diminué et les médecins affirment qu'elle ne se rétablira jamais complètement.

Un risque majeur de cécité

En fait, le risque de l'« Eyeball Tattoo » est lié à la nature même de la zone tatouée. « Il y a des risques liés au fait que la conjonctive est une muqueuse. C’est comme si vous alliez vous tatouer l’intérieur de la bouche : on injecte à l’intérieur de la peau un pigment qui va y rester sans toucher la structure vasculaire sous jacente », explique Gilles Renard, directeur de la Société française d'ophtalmologie. « Mais là, on introduit le pigment dans une structure vascularisée, avec le risque que le pigment se diffuse là où on ne le souhaite pas. Une réaction inflammatoire ou immunitaire peut se développer, il existe un risque de saignement. Et contrairement à la peau, il y a un organe majeur qui est l'œil. Si l’engin qui fait le tatouage va un peu trop loin, dans la paroi de l’œil, on est à risque majeur de cécité. »

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité