Publicité

QUESTION D'ACTU

Ulcères

Diabète : plus de 8 000 Anglais amputés du pied par an

8 500 amputations des membres inférieurs ont lieu au Royaume-Uni chaque année. Quatre sur cinq pourraient être évitées par un examen des pieds par les diabétiques.

Diabète : plus de 8 000 Anglais amputés du pied par an bdibdus/epictura

  • Publié 28.09.2017 à 18h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Les conséquences de l’épidémie d’obésité au Royaume-Uni forment une véritable cascade. Le diabète, favorisé par la surcharge pondérale, touche 4 millions de personnes dans le pays. Et notre voisin d’outre-Manche est loin de s’arrêter là. Chaque année, 8 500 amputations ont lieu à cause de cette maladie métabolique. L’association Diabetes UK tire la sonnette d’alarme.

L’inquiétude de l’ONG est justifiée. D’après un sondage qu’elle a réalisé auprès de 2 000 personnes, un tiers des Britanniques ignorent que l’ulcère au pied est une complication sérieuse du diabète. C’est pourtant un facteur de risque majeur d’amputation s’il n’est pas traité.

Une méconnaissance inquiétante

Le diabète ne se caractérise pas seulement par une perte d’équilibre de la glycémie. Les nerfs sont eux aussi atteints par la maladie, et perdent en sensibilité. Première victime : le pied. Ne sentant pas les blessures, les patients ne remarquent pas s’ils sont blessés… alors que leur peau est plus vulnérable.

Si un ulcère est si dangereux, c’est parce que le flux sanguin qui promeut la cicatrisation est altéré par la maladie : les vaisseaux sanguins sont en partie bloqués. D’où l’intérêt d’examiner régulièrement ses petons, à la recherche du moindre signe d’alerte.

« Il est heureux de constater que la plupart des gens savent que l’amputation est une complication du diabète, se félicite Dan Howarth, directeur des soins à Diabetes UK. Mais il est inquiétant de voir que si peu sont conscients du danger que présentent les ulcères du pied. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

L’inégalité des soins

Il faut dire que cette ignorance a des retombées dramatiques. Chaque jour, au Royaume-Uni, 23 patients diabétiques se font amputer. Selon Dan Howarth, quatre interventions sur cinq sont évitables. Pour cela, il suffit de vérifier régulièrement l’état de ses pieds, y compris au niveau des ongles et entre deux orteils – en cherchant d’éventuelles callosités, changements de forme ou de couleur – mais aussi en contrôlant sa température.

Eviter l’amputation peut être littéralement une question de vie ou de mort. 80 % des ablations se soldent par le décès du patient dans les 5 ans. Le problème, c’est que la prise en charge podologique est inégale au Royaume-Uni. Un quart des hôpitaux ne proposent pas de dépistage spécialisé.

La France s’en sort un peu mieux sur ce plan. Dans le cadre du parcours de soins, les consultations sont remboursées sur une base forfaitaire. Une approche préventive qui pourrait inspirer nos voisins.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité