Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Carrie DeKlyen : le bébé pour qui elle a refusé une chimio est mort

Carrie DeKlyen a refusé de suivre une chimiothérapie pour sauver le bébé qu'elle portait. Le nouveau-né est mort quelques jours après elle.

Carrie DeKlyen : le bébé pour qui elle a refusé une chimio est mort Cure 4 Carrie (Facebook)

  • Publié 24.09.2017 à 12h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Carrie DeKlyen a choisi la vie… pour son enfant. Atteinte d’un cancer agressif du cerveau, cette Américaine de 37 ans a été confrontée à un choix cornélien : suivre une chimiothérapie – au risque de tuer son bébé – ou mener sa grossesse à terme – et mourir. Peu après avoir accouché, la jeune mère a perdu la vie. Son bébé, baptisé Life Lynn, n’a pas survécu non plus.

C’est à cause de migraines et de vomissements que le glioblastome de Carrie DeKlyen a été diagnostiqué. Ce cancer du cerveau est connu pour être particulièrement agressif. Il évolue, en moyenne, en deux à trois mois. Le pronostic est généralement mauvais, surtout si la chirurgie ne livre pas de résultats satisfaisants.

Un AVC massif

Carrie DeKlyen n’a pas fait partie des chanceux. Un mois après l’opération, la tumeur est de retour. Et l’Américaine enceinte de huit semaines. Les médecins lui proposent alors deux solutions : la chimiothérapie, à risque pour l’enfant, ou poursuivre la grossesse sans traitement. Carrie et son mari - ouvertement pro-life - décident de sauver le fœtus.

Mais les six mois qui s’écoulent ne sont pas de tout repos pour le bébé à naître. La tumeur de la future mère est inopérable. Les médecins peuvent seulement drainer le fluide qui s’accumule dans son cerveau, espérant apaiser ses souffrances. De jour en jour, l’état de Carrie DeKlyen se dégrade.

L’Américaine fait plusieurs crises d’épilepsie. L’une d’entre elle se solde par un AVC massif dont elle ne se réveillera pas. Elle est alors à 19 semaines de grossesse. A ce stade, le bébé est encore trop petit pour espérer survivre à un accouchement. Suivant l’avis du père, Nick, les médecins placent Carrie sous alimentation et respiration artificielle. L’objectif : poursuivre la gestation autant que possible.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Placé en couveuse

Mais le cancer a aussi affecté la santé du futur bébé. Il ne grandit pas assez vite. Il faut qu’il pèse au moins 500 grammes avant de déclencher l’accouchement. A 24 semaines de gestation, le seuil est franchi. Life Lynn naît par césarienne, le 6 septembre. Elle ne pèse de 567 grammes et doit être immédiatement placée en couveuse. Trop faible pour respirer seul, le nourrisson est sous respirateur artificiel.


Carrie DeKlyen, elle, est débranchée sur demande de son époux. Six jours après la naissance de son bébé, elle prend son dernier souffle. Une semaine plus tard, Life Lynn décède à son tour. « Carrie berce maintenant sa fille, a déclaré Nick sur sa page Facebook. Je ne peux pas expliquer pourquoi c’est arrivé, mais Jésus nous aime et nous finirons par le savoir. »

Le nourrisson a été enterré avec sa mère. Nick a, quant à lui, lancé une campagne de financement participatif pour lui permettre d’élever ses cinq enfants. Plus de 177 000 dollars (environ 148 000 euros) ont été récoltés.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité