Publicité

QUESTION D'ACTU

Congrès Européen de Cardiologie

Crise cardiaque : le taux de survie est meilleur chez les patients mariés

D'après une récente étude, les patients mariés qui ont fait une crise cardiaque ont plus de chances de survivre que les célibataires. 

Crise cardiaque : le taux de survie est meilleur chez les patients mariés Daniel Karmann/AP/SIPA

  • Publié 02.09.2017 à 18h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Récemment, une étude a démontré que le mariage pouvait favoriser la prise de poids. Si cette nouvelle n’est pas très réjouissante pour les personnes concernées, les travaux de ces scientifiques britanniques devraient davantage leur plaire. D’après ces chercheurs de l'Aston Medical School de Birmingham qui ont présenté les résultats de leur étude lundi 28 août lors du Congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC) de Barcelone, les personnes en couple dites « cardiaques » présentent de meilleures chances de survie que celles qui sont célibataires.

Pour parvenir à ces conclusions, les cardiologues ont étudié les dossiers médicaux de plus de 920 000 patients présentant des facteurs de risque cardiovasculaire ou qui ont déjà été victimes d’une crise cardiaque. Ces patients ont été divisés en plusieurs catégories : célibataires, mariés, divorcés ou veufs. En observant leurs profils cardiaques, les médecins ont constaté que les 25 287 patients mariés qui ont fait une crise cardiaque, étaient 14% susceptibles de survivre après l’accident que les patients célibataires.

Ces chances de survie ont été déterminées en fonction des trois principaux facteurs de risque de développer une maladie cardiaque : la tension artérielle, le diabète de type 2 et un taux élevé de cholestérol. Selon l’étude, les patients mariés au taux élevé de cholestérol présentaient 16% fois plus de chances de survie que ceux vivant seuls. Même constat chez les patients diabétiques vivant en couple (avec 14% fois plus de chances de survie) ou chez les patients mariés qui présentent une tension artérielle élevée (10%). 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Soutien émotionnel 

Si les auteurs de l'étude ont précisé que des recherches antérieures ont déjà suggéré l'effet bénéfique du mariage sur les taux de survie après une crise cardiaque, ces derniers attirent l'attention sur le fait qu'il s'agit de la première étude à démontrer que cet effet protecteur peut également être observé chez ceux qui présentent des facteurs de risque cardiovasculaires, responsables à 80% de crises cardiaques.
 
« Nos résultats suggèrent que le mariage représente un soutien émotionnel dont les patients peuvent bénéficier- pour contrôler efficacement le tension artérielle ou leur taux de cholestérol ou tout simplement adopter un mode de vie plus sain, ce qui au final les aide à vivre plus longtemps », a expliqué Paul Cater, cardiologue et co-auteur de l'étude. 
 
Au vu de ces résultats, le Dr Rahul Potluri, également co-auteur de l'étude, insiste sur l'importance pour le patient de bénéficier d'un soutien moral : «Les crises cardiaques sont des événements dévastateurs. Il est important que les patients reçoivent le soutien nécessaire de l'un de leurs proches. Il peut d'agir d'un conjoint, mais aussi d'un ami ou encore d'un membre de sa famille... Les médecins doivent traiter les patients en prenant compte de cet aspect et l'encourager, par le biais de groupes de soutien et de cours de rééducation. »
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité