Publicité

QUESTION D'ACTU

16-24 ans

Ecrans : les jeunes adultes de plus en plus myopes

Les jeunes âgés de 16 à 24 ans déclarent de plus en plus de troubles visuels. L’exposition aux écrans pourrait être en cause.

Ecrans : les jeunes adultes de plus en plus myopes Viculia/epictura

  • Publié 31.08.2017 à 07h44
  • |
  • |
  • |
  • |


La vue des jeunes adultes se dégrade. Selon le Baromètre annuel de la Santé Visuelle des Français, réalisé depuis 2005 par OpinionWay pour le compte de l'AsnaV (l’Association nationale pour l’amélioration de la vue), les 16-24 ans développent de plus en plus de troubles de la vue et souffrent de fatigue visuelle.

Le baromètre montre en effet que la myopie gagne du terrain parmi les 16-24 ans. Ainsi, 41 % d’entre eux déclarent rencontrer des difficultés pour voir de loin, contre 29 % en 2016. Par ailleurs, 40 % se plaignent de fatigue visuelle, contre 23 % en 2012.

10 heures par jour devant les écrans

Dans l’ensemble, près de six jeunes sur dix (59 %) déclarent avoir un trouble visuel, contre 47 % en population générale. Cela représente une augmentation de sept points par rapport à l’année précédente.

Le sondage pointe également la place que prennent les écrans dans la vie des jeunes de 16 à 24 ans. Si ces derniers ont tendance à moins regarder la télévision que la moyenne des Français (1h36 contre 2h03), ils passent en revanche beaucoup plus de temps devant un écran (ordinateur, smartphone…), à raison de neuf heures et 57 minutes par jour, soit trois heures de plus que la moyenne française (six heures et 22 minute). Les jeunes consultent en moyenne leur smartphone pendant quatre heures tous les jours.


La faute aux écrans ?

« De là à incriminer les activités qui privilégient la vision de proximité, avec ou sans écran, il n’y a qu’un pas que l’on n’hésite plus à franchir », écrit l'AsnaV dans un communiqué.

De fait, ces longues sessions devant des écrans pourraient être à l’origine de l’augmentation des troubles visuels observés dans cette classe d’âge. Mais elles ne sont pas les seules : des études ont montré que des activités telles que la lecture, pendant des périodes prolongées, pouvaient augmenter le risque de myopie. En effet, ce trouble visuel est favorisé par le manque de soleil.

L’Asnav appelle les parents à se rendre régulièrement chez un ophtalmologue afin de faire vérifier la vue de leurs enfants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité