Publicité

QUESTION D'ACTU

Fabriqué en Chine

Chimiothérapie : pénurie de traitement à Auxerre

Certains patients souffrant de cancer du poumon ou des ovaires doivent aller jusqu'à Sens, à 80 kilomètres d'Auxerre, pour pouvoir être soignés.

Chimiothérapie : pénurie de traitement à Auxerre sudok1/epictura

  • Publié 09.07.2017 à 13h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis plusieurs jours, l'hôpital d'Auxerre fait face à une situation difficilement imaginable : la pénurie de médicaments. Et plus précisément de carboplatine, une  molécule utilisée dans les traitements contre les cancers du poumon ou des ovaires, selon France Bleu Auxerre.

La radio régionale rapporte le témoignage de Jeanine, qui suit une chimiothérapie depuis deux mois. Mardi dernier, elle a eu une mauvaise surprise : « Quand la première poche était vide, l'infirmière est venue pour me dire qu'elle ne poserait pas la deuxième, parce qu'ils étaient en rupture de stock. On m'a dit "rentrez chez vous". J'ai été choquée ! » D’autres molécules ont été proposées aux malades, mais toutes ne peuvent pas les supporter.

Résultats : des patients en chimiothérapie à l'hôpital d'Auxerre sont obligés d'aller jusqu'à Sens (à environ 80 kilomètres) pour suivre leur traitement, rapporte France Bleu Auxerre.

Retour à la normale fin juillet

Fabriqué en Asie, le carboplatine est en rupture chez les distributeurs français depuis plusieurs jours. Conséquence, les hôpitaux ne sont plus approvisionnés. « C'est la première fois qu'une pénurie si importante et si longue nous arrive sans que personne ne puisse nous approvisionner », explique au micro de France Bleu Auxerre le Dr Frédéric Martin, pharmacien au centre hospitalier d'Auxerre. La situation devrait revenir à la normale fin juillet.

Une situation qui rappelle en tout cas celle que vit l'Angleterre, où un antibiotique, la piperacilline-tazobactam, administré en intraveineuse en soins intensifs, souffre d'une pénurie. Ce médicament est utilisé pour traiter une large variété de pathologies, dont la mucoviscidose, la pneumonie, les infections urinaires, ou les neutropénies, un trouble hématologique qui apparaît en particulier chez des patients traités par chimiothérapie.

Tout comme le carboplatine, la piperacilline-tazobactam est fabriquée en Chine. La pénurie de cette dernière serait due à l'explosion de l'usine qui produit les matériaux bruts nécessaires à la fabrication du médicament.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité