Publicité

QUESTION D'ACTU

Protection maternelle et infantile

Mayotte : les professionnels s'alarment de la situation sanitaire

Malgré les 62 millions d’euros débloqués par l’État, aucune amélioration n’est observée au centre de Protection maternelle et infantile (PMI) de Mayotte.

Mayotte : les professionnels s'alarment de la situation sanitaire DUPUY FLORENT/SIPA

  • Publié 29.06.2017 à 13h44
  • |
  • |
  • |
  • |


La situation sanitaire est tendue dans le 101e département français. Mayotte, qui enregistre le plus fort taux de naissances en France, éprouve des difficultés à assurer les missions de soins à destination des mères et de leurs enfants.

Le centre de Protection maternelle et infantile (PMI) semble particulièrement touché. Ses agents haussent le ton dans une lettre ouverte adressée aux responsables politiques et à la population. Ils dénoncent le manque de moyens, et vont même un peu plus loin.

« Nous en arrivons à nous demander s’il s’agit d’incompétences, d’erreurs répétées ou s’il s’agit d’une volonté orchestrée par nos instances », expliquent-ils dans la lettre. Une enveloppe de 62 millions d’euros a pourtant été débloquée par l’État au profit de la Préfecture de Mayotte. Ils étaient en particulier destinés à l’Aide sociale à l’enfance et à la PMI.

Des pénuries en personnel et en matériel

Mais « sur le terrain, aucune amélioration n’est à constater et une dégradation des conditions de travail et des effectifs est à déplorer », regrettent les agents. À partir de septembre 2017, le centre PMI ne comptera plus que 8 sages-femmes, 3 médecins et 20 infirmiers territoriaux pour l’ensemble de l’île, qui compte pourtant plus de 230 000 habitants. Des départs prévus de longue date pour cet été ne sont pas remplacés. Ils viendront s’ajouter aux postes vacants depuis des années, toujours pas pourvus.

« Nous déplorons une pénurie de médicaments, de produits d'hygiène, de balances, de tensiomètres », a expliqué à l'AFP Brice Plouvier, sage-femme à la PMI de Mtsapéré et porte-parole des agents de la PMI Mayotte.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Peu de moyens pour de grands besoins

« Une majeure partie de la population est en situation de précarité extrême et l’offre de soins est en dessous des exigences législatives, ajoutent les agents des PMI. Mayotte est totalement abandonnée, se retrouvant dans une profonde crise sanitaire et sociale chronique. »

Pour y remédier, ils demandent que la PMI soit mise sous tutelle provisoire dans les plus brefs délais, et que soit déployés « les professionnels de santé de la réserve sanitaire, en priorité des sages-femmes ».

En 2016, près de 10 000 femmes ont accouché à Mayotte. Le taux de natalité s’élève à près de 40 naissances pour 1 000 habitants. C’est presque quatre fois supérieur à la moyenne nationale.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité