Publicité

QUESTION D'ACTU

Des Américains et des Australiens

Mordus par une tique et allergiques à la viande

Des patients ont développé une allergie à la viande après avoir été mordus par une tique. Ce phénomène a fait l'objet d'une cinquantaine d'études scientifiques.

Mordus par une tique et allergiques à la viande gbh007/epictura

  • Publié 22.06.2017 à 09h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux pays du burger, des viandes revenues sur le grill et des barbecues gargantuesques, l’affaire dérange. Depuis plusieurs années, des centaines d’Américains et d’Australiens n’arrivent plus à consommer leur côte de bœuf ou leur tourte à la viande. En cause ? Une allergie développée après une morsure de tique.

Car cette sale bête ne transmet pas seulement la maladie de Lyme ou l’encéphalite de la tique, elle provoque aussi des allergies, rapportent deux chercheurs américains dans le journal Wired repéré par Slate.


Une espèce incriminée

L’allergie à la viande est relativement rare. Selon la littérature scientifique, moins de 3 % des adultes y sont sujets. Elle se manifeste généralement par de l’urticaire au niveau de la bouche, des gonflements mais elle peut aussi induire de graves réactions anaphylactiques, voire la mort.

Mais depuis une vingtaine d’années, cette allergie semble se propager dans le sud-est des Etats-Unis et la côte est australienne. Sur les 900 espèces de tiques décrites aujourd’hui, la responsable serait l’Amblyomma americanum. Une étude parue en 2011 a montré que la morsure de cette tique provoque une production importante d’anticorps dirigés contre un glucide appelé alpha-gal. L’allergène contenu dans la viande.
Ainsi, l’organisme des individus mordus par cet arachnide reconnaît ce sucre comme un corps étranger et déclenche une violente réaction immunitaire à son encontre. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

L'Europe épargnée mais pour combien de temps

Et bien que les chercheurs aient identifié la cause, de nombreuses questions demeurent. Faut-il être mordu plusieurs fois pour développer l’allergie ? L’Amblyomma americanum est-elle la seule à pouvoir entraîner cette allergie ? Et quelles sont les substances responsables de cette sensibilisation ? Les chercheurs expliquent également ne pas comprendre pourquoi ce phénomène n’a pas été remarqué plus tôt alors que l’homme s’est toujours fait mordre par les tiques.

Pour l’heure, l’Europe semble épargnée car l’Amblyomma americanum est retrouvée essentiellement aux Etats-Unis. Mais si elle a su voyager jusqu’en Australie, l’Europe semble être la porte à côté pour cette cousine des acariens.

Lors des sorties en forêt, mieux vaut être vigilant en portant des vêtements longs. Une fois de retour à la maison, il est conseillé d’examiner de près l’ensemble du corps. Le repas de sang d’une tique peut durer entre 3 et 4 jours, et son volume augmente en fonction de la quantité de sang ingurgitée. Si vous en repérez une, il ne faut surtout pas tirer dessus. Il faut tourner, dévisser la tique (avec un tire-tique ou avec ses doigts) puis désinfecter.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité