Publicité

QUESTION D'ACTU

Une personne âgée sur six

Maltraitance : les seniors victimes de violences psychologiques

En majorité, les faits de maltraitance sur les personnes âgées ont lieu au domicile.

Maltraitance : les seniors victimes de violences psychologiques alexraths/epictura

  • Publié 16.06.2017 à 07h51
  • |
  • |
  • |
  • |


Insultes, menaces, escroqueries, privation de soins… Environ une personne âgée sur six dans le monde aurait déjà été victime de sévices psychologiques ou physiques, rapporte l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à l’occasion de la Journée mondiale contre la maltraitance des seniors. Cette proportion est bien plus importante que celle avancée jusqu’à maintenant.

L’OMS s’appuie sur une étude parue dans The Lancet Global Health. Des gériatres de l’université de Californie du Sud (Etats-Unis) et de l’université de l’Ouest de l’Angleterre (Royaume-Uni) ont étudié tous les cas de maltraitance déclarés dans 28 pays du monde, dont une douzaine de pays à faible ou moyen revenus.


Des abus en hausse

Cette analyse approfondie montre que les violences psychologiques sont les plus fréquentes (16 %). Les plus de 60 ans sont aussi victimes de maltraitances financières (6,8 %), de négligence (4,2 %), d’abus physiques (2,6 %) ou sexuels (0,9 %).

« Ces maltraitances sont en augmentation, déplore Alana Officer du département du Vieillissement et qualité de vie à l’OMS. Nous devons mieux prévenir et agir face à cette fréquence accrue de toutes les formes d’abus ». De fait, ces dernières années, les cas de mauvais traitements se sont multipliés dans l’actualité, notamment en France. En 8 ans, le 39 77, une plateforme téléphonique dédiée au signalement de faits de maltraitance des seniors, a reçu plus de 150 000 appels correspondant à plus de 26 000 situations d'abus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des violences domestiques

Des violences qui ont le plus souvent lieu au domicile de la victime. Dans ce cas, les personnes âgées sont plus susceptibles de subir des sévices psychologiques et financiers. Dans les maisons de retraite, les seniors sont davantage victimes de négligence des soignants et de maltraitance médicale.

Et ces abus sont loin d’être sans conséquence pour nos aînés. Ils peuvent entraîner de graves traumatismes physiques, mais aussi psychiques à long terme, comme une dépression. Plus souvent hospitalisés, les seniors maltraités ont alors deux fois plus de risques de mourir que ceux ne signalant pas de mauvais traitements.

Un problème de santé publique qui risque de s’accroître dans les années à venir, prévient l’OMS. L’agence onusienne rappelle qu’à l’horizon 2050, le nombre de seniors de plus de 60 ans va plus que doubler pour atteindre 2 milliards dans le monde. La maltraitance des personnes âgées pourrait toucher plus de 320 millions de personnes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité