Publicité

QUESTION D'ACTU

Organisation Mondiale de la Santé

Tabac : la cigarette responsable de 7 millions de morts par an

Chaque année, 7 millions de personnes perdent la vie à cause du tabac. Les dégâts s'étendent aussi à l'environnement, qui paie le prix des déchets jetés sans traitement.

Tabac : la cigarette responsable de 7 millions de morts par an Campagne de l'OMS

  • Publié 30.05.2017 à 18h47
  • |
  • |
  • |
  • |


La carte du monde imprimée sur un ballon de baudruche. A quelques centimètres de sa surface, une cigarette menace de faire éclater ce globe improvisé. L’image peut sembler excessive, mais le tabac constitue un péril pour l’équilibre du monde.

C’est avec cette analogie frappante que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) illustre sa campagne à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, ce 31 mai. Elle rappelle que la cigarette représente un danger bien plus large que celui sur la santé humaine.

Des milliers de milliards de dollars

Les effets directs du tabac sur la santé humaine sont bien connus. Chaque année, 7 millions de décès sont attribuables à la cigarette. A eux seuls, les produits du tabac ont un rôle dans 16 % des décès par maladies non transmissibles. Résultat : plus de 1 000 milliards de dollars sont perdus chaque année en dépenses de santé et perte de productivité. Mais les dégâts sont loin de s’arrêter là.

« Le tabac favorise la pauvreté, réduit la productivité économique, contribue à une mauvaise alimentation et pollue l’air intérieur », liste le Dr Margaret Chan, directrice sortante de l’OMS. En effet, plus de 800 millions de fumeurs vivent dans un pays dont les revenus sont faibles ou modérés.

Or, les cigarettes coûtent cher. Dans les foyers les plus démunis, le budget tabac représente jusqu’à 10 % des dépenses. Autant d'argent qui n'est pas consacré à des fins plus utiles.

Des polluants nombreux

L’environnement paie aussi le prix fort du tabagisme. Rien que dans la fumée exhalée par les fumeurs, ammoniaque, benzène ou encore méthane s’échappent dans l’air. Parmi les éléments rejetés figurent des gaz à effet de serre bien connus. Chaque jour, 15 milliards de cigarettes sont vendues. Les deux tiers sont directement jetés dans les villes et la nature. Dans ces déchets se concentrent plus de 7 000 produits.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

N’étant pas traités correctement, les mégots s’accumulent dans les décharges, dans les rues ou encore sur les plages. Ils représentent 30 à 40 % des déchets récupérés en ville et sur les littoraux. Cette masse considérable est à haut risque : arsenic, nicotine et autres métaux lourds persistent durablement. Les poissons et les divers animaux marins sont les victimes directes de cette pollution environnementale.

Des revenus à gagner

Sans action, le tabac risque de menacer le développement des nations, avertit l’OMS. La mise en place de mesures de contrôle relève donc de l’urgence. L’agence sanitaire internationale recommande de restreindre la publicité, d’instaurer le paquet neutre mais aussi de taxer davantage les produits du tabac.

Cette dernière mesure pourrait bien être la plus rentable en matière de santé publique. Les gouvernements récoltent chaque année 270 milliards de dollars via les taxes sur le tabac. Cela pourrait augmenter de 50 % si les taxes sont accrues. De précieux revenus qui peuvent, ensuite, être réinvestis dans le développement de la nation. Et d’atteindre ainsi les objectifs de l’Agenda pour un développement durable en 2030.



 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité