Publicité

QUESTION D'ACTU

Enfants et animaux domestiques

Muguet : attention aux intoxications

Offert traditionnellement le 1er mai, le muguet contient des substances irritantes et des molécules toxiques pour le coeur. Des intoxications sévères peuvent survenir.

Muguet : attention aux intoxications cukmen/epictura

  • Publié 02.05.2017 à 13h25
  • |
  • |
  • |
  • |


En ce 1er mai, impossible d’y échapper. Les vendeurs de muguet sont postés à tous les coins de rues comme chaque année. Et sans déroger à la tradition, les passants achèteront un petit brin qui parfumera la maison pendant quelques jours. Mais ne vous y trompez pas, derrière ces airs gais et innocents se cache un grand poison.

Les clochettes blanches, la tige, les feuilles ainsi que les baies rouges apparaissant en automne, tout dans le muguet est toxique. Même l’eau du vase. Cette plante herbacée contient des substances irritantes et toxiques pour le cœur. « Le muguet est toni-cardiaque et diurétique, indique le centre antipoison de Lille sur son site internet. Précisément, il ralentit le rythme cardiaque, et […] provoque une augmentation de pression artérielle ».


Agir vite

Ces dangereuses propriétés peuvent être observées très rapidement chez les enfants. Dès l’ingestion de quelques fleurs ou d’une feuille, les petits peuvent manifester des troubles digestifs comme l’irritation de la bouche, des douleurs abdominales accompagnées de nausées, de vomissements et de diarrhée.

Les troubles cardiaques apparaissent après ces symptômes, décrit le CHRU de Lille. La respiration s’accélère alors que le cœur ralentit. Des vertiges ou des convulsions peuvent aussi être observés. Si l’enfant n’est pas rapidement hospitalisé, une mort par arrêt cardiaque peut survenir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des accidents rares

Heureusement, les cas d’intoxication sont rares, et ils sont très souvent sans conséquence. Une centaine d’accidents sont recensés tous les ans, dont les moins de 5 ans sont les premières victimes. « La gravité de l’intoxication doit demeurer toujours présente à l’esprit », insiste le centre antipoison de Lille qui rappelle que les bouquets doivent être situés hors de la portée des enfants.

A noter que les animaux de compagnie, attirés par cette nouvelle plante à mâchouiller, peuvent eux aussi être victimes d’une intoxication. Les symptômes digestifs et cardiaques sont les mêmes que chez l’homme.

En cas d’ingestion accidentelle, que ce soit pour les hommes ou nos compagnons à quatre pattes, il est vivement recommander d’appeler un centre antipoison ou de consulter son médecin traitant. Pour trouver votre centre antipoison, consultez le site internet www.centres-antipoison.net Pour les animaux, les structures spécialisées sont présentées sur ce site www.veterinaire.fr

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité