Publicité

QUESTION D'ACTU

Deux cas dans un lycée

Méningite : une campagne de vaccination lancée à Dinan

L’ARS de Bretagne lancera en mai une campagne de vaccination contre la méningite B dans un lycée de Dinan. Deux de ses lycéens ont contracté une infection.

Méningite : une campagne de vaccination lancée à Dinan Capture d'écran Google Street View

  • Publié 29.04.2017 à 11h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les élèves du lycée La-Fontaine-des-Eaux de Dinan (Côtes-d’Armor) seront vaccinés contre la méningite B. Deux jeunes de l’établissement ont récemment contracté une infection invasive à méningocoques. L’Agence régionale de santé de Bretagne a donc prévu une campagne de vaccination, les 11 et 12 mai. Elle en a fait l’annonce ce 28 avril, lors d’une réunion avec les parents d’élèves.

La vaccination se limitera aux lycéens scolarisés à La-Fontaine-des-Eaux. Pour statuer, l’ARS a analysé les méningocoques prélevés chez les deux adolescents. Ils ont été comparés aux souches prélevées en décembre, chez des élèves du collège Jean-Monnet de Broons (Côtes-d’Armor).

La ville se situe à une vingtaine de kilomètres de Dinan et l’Agence craignait une épidémie. C’est sur la base de ces résultats négatifs que l’ARS a choisi de ne pas élargir la campagne de vaccination.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

2 000 élèves visés

Les deux lycéens de Dinan ont contracté les symptômes d’une méningite au milieu du mois d’avril. Tous deux étaient inscrits dans le même lycée et ont été brièvement hospitalisés. Avertie de ces cas, l’ARS a contacté toutes les personnes proches susceptibles d’avoir été contaminées. En effet, le méningocoque de groupe B se transmet par les gouttelettes de salive.

Famille, voisins de classe et amis proches se sont donc vus proposer un traitement antibiotique préventif. Dans le même temps, l’ARS a adressé une lettre d’information aux 2 000 élèves qui fréquentent le lycée La-Fontaine-des-Eaux. Le document les invite à consulter un médecin en cas de signes de méningite : raideur de la nuque, maux de têtes violents, forte fièvre, intolérance à la lumière, nausées, vomissements.

Le méningocoque est une bactérie très fragile qui ne survit pas dans l’environnement. En revanche, elle se transmet facilement par les gouttelettes de salive. Sans traitement, la maladie évolue rapidement et peut être mortelle.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité