Publicité

QUESTION D'ACTU

Association Le Droit de Guérir

Maladie de Lyme : des patients campent devant le ministère de la Santé

Le président de l’association Le Droit de Guérir et plusieurs malades dénoncent les retards dans la mise en place du plan ministériel.

Maladie de Lyme : des patients campent devant le ministère de la Santé taciophilip/epictura

  • Publié 05.04.2017 à 11h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Atteint de la maladie de Lyme, Matthias Lacoste mène une nouvelle action coup de poing. Après une grève de la faim l'an dernier, le président de l’association « Le Droit de Guérir » a décidé de monter sa tente ce mercredi devant le ministère de la santé.

Accompagné d'une quinzaine de militants, ce père de famille  dénonce les annonces ministérielles qui sont intervenues il y a 9 mois. Matthias Lacoste s'inquiète en effet que les mesures du plan de lutte contre la maladie de Lyme et contre les maladies vectorielles à tiques n’aient toujours pas pris effet, « malgré l’urgence de la situation ».

Le classement en ALD demandé 

Et pour lui, les conséquences sont dramatiques pour les millions de français malades et ceux qui ignorent encore qu'ils sont infectés. Ce patient redoute notamment les effets délétères d’un Lyme non pris en charge à temps.

Contacté par Pourquoidocteur  avant son entretien avec Marisol Touraine,  il détaille ses requêtes non négociables : « Nous voulons des mesures concrètes et immédiates. Par exemple, nous demandons la reconnaissance de la forme chronique de la maladie de Lyme comme c'est actuellement le cas aux Etats-Unis. La maladie doit également être classée en affection de longue durée (ALD) pour permettre une prise en charge intégrale des soins et traitements qui sont très coûteux pour les malades ».

Une pétition sur change.org 

A cette liste, ce militant ajoute qu'il faut mettre un terme aux poursuites contre les médecins qui dépistent la maladie, ainsi que la mise à disposition de tests de dépistage fiables sur le marché français. « Les praticiens devront aussi être formés », conclut-il. 

S'il n'est pas entendu, Matthias Lacoste l'assure, il plantera sa tente devant la fenêtre de la ministre pour une durée indéterminée. Une pétition nommée "Nous avons Le droit de guérir" est aussi en ligne sur la plateforme change.org. En 24 heures, elle a déjà récolté près de 1 700 signatures. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité