Publicité

QUESTION D'ACTU

Bulletin allergo-pollinique

Allergies : une semaine de bouleau à craindre

Si la pluie apporte un répit aux allergiques aux pollens de bouleau, ils devront rester très vigilants dès le retour d'un temps plus sec la semaine prochaine.

Allergies : une semaine de bouleau à craindre kzwwsko/epictura

  • Publié 31.03.2017 à 16h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Les semaines se suivent et se ressemblent pour les allergiques ! Celle qui arrive sera sous le signe des pollens de bouleau. Si aucune pluie soutenue ne tombe dans les prochains jours, les quantités de ces pollens seront en progression, alerte le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) dans son dernier bulletin allergo-pollinique.

Ces quantités pourront sur une grande moitié Nord du territoire provoquer un risque d'allergie « moyen » à « très élevé » selon l'état de floraison de ces arbres. 

Le répit viendra avec la pluie 

Dans le pourtour méditerranéen, une menace chasse l'autre. Les pollens de platane remplacent en effet ceux de cyprès et progresseront sur le reste du territoire, tandis que des pollens de chêne apparaissent dans le Sud. Les pollens de frêne seront pour leur part toujours présents avec localement un risque « moyen », tandis que les pollens de saule, peuplier et cyprès se feront plus discrets.

Enfin, les pollens de graminées seront toujours présents de la Côte Atlantique à la Côte Méditerranéenne, mais le risque associé restera « faible ». La mauvaise surprise pourrait venir des pollens de pariétaire qui se répandront sur la Côte d'Azur. « Si la pluie apporte un répit aux allergiques aux pollens de bouleau, il faudra rester très vigilant dès le retour d'un temps plus sec », avertit déjà la RNSA. Le répit risque d'être de courte durée. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité