Publicité

QUESTION D'ACTU

Recommandations de l'OMS

Fièvre jaune au Brésil : les nouvelles recommandations de l'OMS

La vaccination contre la fièvre jaune est recommandée pour les voyageurs internationaux se rendant dans les zones rurales des États de Rio de Janeiro et de São Paulo. 

Fièvre jaune au Brésil : les nouvelles recommandations de l'OMS Saaaaa/epictura

  • Publié 21.03.2017 à 17h27
  • |
  • |
  • |
  • |


L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a recommandé ce lundi aux voyageurs qui ont prévu de se rendre dans les zones rurales des États de Rio de Janeiro et de São Paulo de se faire vacciner contre la fièvre jaune. Les autorités sanitaires brésiliennes sont en effet toujours mobilisées pour tenter de contenir une propagation du virus dans le sud-est du pays.

La nouvelle recommandation n'inclut toutefois pas les touristes ayant prévu de se rendre dans les villes de Rio et Sao Paulo, les deux plus grandes zones urbaines du Brésil, et les capitales de ces deux Etats. En guise d'avertissement aux voyageurs imprudents, le ministère de la Santé brésilien ne cesse de rappeler qu’au moins 137 personnes sont mortes des suites de la fièvre jaune depuis décembre 2016.

Un retour inexpliqué

A ce stade, les scientifiques ne savent pas comment la fièvre jaune a fait un retour dans ce pays où elle était presque éradiquée. 

La situation sanitaire inquiète d'autant plus les autorités brésiliennes que la pathologie est loin d’être anodine. Elle provoque en effet des douleurs musculaires et de la fièvre. Mais aussi, des complications comme la jaunisse ou une insuffisance rénale. Ainsi, elle a été longtemps l'une des maladies tropicales parmi les plus mortelles.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

La crainte d’une extension aux villes

Jusqu'à présent, l'épidémie au Brésil est qualifiée de fièvre jaune « rurale», les cas de propagation du virus par des moustiques ne sont, c'est vrai, pas fréquents dans les zones urbaines. Pour prévenir de nouvelles infections, les autorités de l'État de Rio ont donc accéléré ces dernières semaines les efforts de vaccination dans les villes du nord de l'État limitrophes de Minas Gerais et d'Espirito Santo, où le foyer s'est propagé en premier.

Le ministère de la Santé brésilien a récemment annoncé avoir commandé plus de 12 millions de doses de vaccin. Il prévoit qu’en 2017 toute la population de l’état de Rio de Janeiro soit vaccinée. La déclaration faisait suite au premier décès lié à la fièvre jaune dans cet état qui compte plus de 16 millions d’habitants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité