Publicité

QUESTION D'ACTU

Amoxicilline/Acide clavulanique

Un antibiotique courant en rupture de stock

L’association antibiotique amoxicilline/acide clavulanique connaît des tensions d’approvisionnement à l’hôpital. Un équivalent est importé du Liban à titre temporaire.

Un antibiotique courant en rupture de stock Esbenklinker/epictura

  • Publié 14.03.2017 à 16h01
  • |
  • |
  • |
  • |


La France est temporairement obligée d’importer du Liban un antibiotique. Largement utilisé, il connaît actuellement des tensions d’approvisionnement, annonce l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). La combinaison amoxicilline/acide clavulanique, sous forme de poudre pour solution injectable, n’est pas disponible en quantité suffisante. Les pharmacies hospitalières recevront donc « à titre exceptionnel et transitoire » un équivalent destiné au marché libanais à compter de ce 14 mars.

Des tensions récurrentes

La spécialité en question est utilisée à l’hôpital, où les antibiotiques peuvent être préparés sous forme liquide à des fins d’injection. L’association amoxicilline/acide clavulanique est destinée, selon l’ANSM, aux « germes reconnus sensibles » mais aussi lorsque plusieurs espèces bactériennes sont soupçonnées de provoquer l’infection. Le spectre des indications est donc large.

Mais l’amoxicilline/acide clavulanique est aussi destinée à des approches préventives. Après certaines intervention chirurgicales, le médicament peut être administré dans le but d’éviter des infections post-opératoires.

Ruptures de stock et tensions d’approvisionnement ont tendance à se répéter sur cet antibiotique. En février déjà, un autre fabricant a connu des difficultés de production. A tel point que la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) a émis des recommandations de substitution, sur demande de l’ANSM.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un quart des ventes d’antibiotiques

Il faut dire que l’association amoxicilline/acide clavulanique est largement utilisée en France. En ville et à l’hôpital, elle représente un quart de la consommation totale d’antibiotiques. Les ventes sont largement supérieures aux autres préparations et elles progressent. La combinaison est ainsi la deuxième la plus utilisée en France.

Ce succès inquiète les autorités sanitaires, qui craignent le développement de résistances. « Cette association fait partie des antibiotiques particulièrement générateurs de résistances », souligne une note de synthèse de Santé Publique France parue fin 2016.

 

>> Consultez notre fiche « Traitement » - Antibiotiques : une utilisation raisonnée évite le développement des résistances

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité