Publicité

QUESTION D'ACTU

Centres européens pour la prévention des maladies

Rougeole : 4 500 cas déclarés en Europe en 2016

Plus de 4 000 cas de rougeole se sont déclarés en Europe en 2016. La Roumanie fait face à une épidémie, et la population est trop peu vaccinée sur tout le continent.

Rougeole : 4 500 cas déclarés en Europe en 2016 Kryzhov/epictura

  • Publié 09.03.2017 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La rougeole est en pleine recrudescence. Sans atteindre l’épidémie de 2011, le nombre d’infections inquiète les autorités sanitaires. Depuis le 30 janvier, 44 cas ont été signalés en Moselle, autour de Metz et Forbach. La plupart des personnes contaminées sont des enfants. En cause, selon l’Agence régionale de santé, la trop faible couverture vaccinale des patients et de leurs proches. L’Hexagone est loin d’être un cas isolé face au problème : dans toute l’Europe, une hausse des contaminations a été constatée.

L’épidémie roumaine

Le Centre européen pour le contrôle et la prévention des maladies (ECDC) est chargé du suivi de 30 Etats membres de l’Union européenne et associés. La quasi totalité de ces pays a signalé des cas de rougeole entre février 2016 et janvier 2017. En l’espace d’un an, 4 484 cas ont été dénombrés par l’organisme. En tête des déclarations, la Roumanie, l’Italie et le Royaume-Uni. A eux trois, les pays concentrent 80 % des contagions.

Il faut dire que la Roumanie est actuellement en phase épidémique et a déclaré près de 2 000 cas pour l’année 2016. S’y ajoutent des flambées dans 5 Etats membre de l’Union européenne : Autriche, Belgique, Allemagne, Italie et Espagne. La Suisse est elle aussi touchée.


En jaune, les pays qui déclarent 1 à 10 cas ; en orange, les pays qui déclarent 11 à 100 cas ; en saumon, les pays qui déclarent 101 à 500 cas ; en rouge, les pays qui déclarent plus de 500 cas (Source : ECDC)

Objectif zéro cas

Sans surprise, l’infection virale touche principalement les jeunes enfants : un patient sur cinq est âgé de moins de 5 ans. Les jeunes de 15 ans ou plus figurent en deuxième position. L’analyse de l’ECDC confirme encore une fois l’intérêt de la vaccination : parmi les personnes infectées, 88 % n’avaient reçu aucune des deux doses recommandées. C’est pire au sein du groupe ciblé (1-4 ans), où seul 1 % des dossiers mentionnaient deux injections. (voir encadré)

Partout en Europe, la rougeole fait l’objet d’une stratégie d’élimination. L’objectif est fixé à moins d’un cas par million d’habitants. 18 Etats sur 30 l’ont atteint et  9 Etats membres n’ont même rapporté aucun cas.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une couverture insuffisante en France

La couverture vaccinale contre la rougeole, à travers le vaccin trivalent ROR, est insuffisante en Europe et la France ne fait pas exception. Selon les données de Santé Publique France, 66 % des enfants de 18 mois ont reçu deux doses, 89 % une dose. Les autorités sanitaires estiment qu’une immunité collective ne sera possible qu'avec 95 % de couverture vaccinale.

Ce n’est pas faute de mettre les moyens dans la stratégie de prévention. La vaccination est à ce jour le seul moyen efficace et il est 100 % remboursé pour la cible. Les personnes plus âgées sont prises en charge à hauteur de 65 %.

 

Retrouvez l'émission L'invité santé de Pourquoidocteur
Avec le Pr Alain Fischer (Hôpital Necker-Enfants malades)

Diffusée le 24/02/2017 :

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité