Publicité

QUESTION D'ACTU

idées reçues

L'activité physique ne fait pas perdre de kilos

Des chercheurs américains confirment que l'activité physique ne conditionne pas à elle seule la perte de poids. Il faut aussi restreindre son alimentation.  

L'activité physique ne fait pas perdre de kilos petrkurgan/epictura

  • Publié 05.02.2017 à 14h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous avalez des kilomètres à pied, nagez tous les week-ends et êtes un inconditionnel de la salle de sport, mais rien n’y fait votre poids ne change pas. Pire, la balance vous indique que vous avez pris quelques kilos ? C’est la preuve que l’activité physique n’est pas le seul paramètre clé pour perdre du poids, assure une étude parue dans Peer J.

Les chercheurs de l’université de Loyola (Etats-Unis) sont parvenus à cette conclusion en suivant plus de 800 hommes et 1 000 femmes âgés de 25 à 40 ans aux États-Unis, Ghana, Afrique du Sud, Jamaïque et Seychelles.
Ces participants étaient en grande majorité d’origine africaine et présentaient des statuts socio-économiques très variés. Pour recueillir les informations les plus objectives possibles concernant leur pratique d’une activité physique, tous les volontaires ont dû porter un accéléromètre pendant une semaine.


Les plus actifs ont pris du poids

Au début de l’expérience, les Ghanéens avaient le poids moyen le plus faible (63 kg pour les hommes et les femmes), tandis que les Américains pesaient les plus lourds (entre 91 et 93 kg en moyenne pour les femmes et les hommes). Les premiers étaient aussi les plus actifs avec plus de trois-quarts des participants qui réalisaient les recommandations (150 minutes d’activité d’intensité modérée ou au moins 75 minutes à intensité soutenue). Moins de la moitié des Américains et 20 % des Américaines pouvaient en dire autant.

Mais étonnamment, ce ne sont pas les plus actifs qui ont perdu le plus de poids. Au contraire, l’étude rapporte que deux ans après l’expérimentation, les personnes qui ont respecté les recommandations de pratique d’activité physique sont celles qui en ont gagné le plus.  
Les Américains les plus actifs ont gagné environ 250g par an tandis que les moins actifs ont perdu autant sur une année. « Nos résultats indiquent que l’activité physique ne nous protège pas de la prise de poids », conclut Laura Dugas de l’école de médecine de l’université de Loyola.


Exercice et alimentation équilibrée

Cette étude semble confirmer les conclusions de travaux précédents. La littérature scientifique suggère, en effet, que la perte de poids n’est pas uniquement conditionnée par notre activité physique. Elle dépend en réalité principalement de ce que l’on mange et dans quelles quantités.
Ainsi pour perdre du poids, il faut à la fois pratiquer régulièrement une activité physique, mais aussi restreindre ses apports énergétiques. A noter que le sport ne vous fera pas maigrir sur la balance puisqu’il favorise la formation de muscles. Les résultats seront, en revanche, visibles sur votre silhouette.

Par ailleurs, il est important de souligner que l’activité physique n’est pas seulement à adopter au moment où l’on se décide à suivre un régime. A tout âge de la vie, et même lorsque l’on souffre de pathologies chroniques, l’exercice diminue les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète mais aussi de cancers, tout en améliorant notre humeur et santé mentale. Que de bonnes raisons de s'y mettre. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité