Publicité

QUESTION D'ACTU

Edulcorants

Perte de poids : les boissons light n'apportent pas de bénéfice

Les boissons allégées ne sont pas une alternative efficace aux sodas pour perdre du poids. Elles pousseraient à manger plus et favoriseraient le diabète.

Perte de poids : les boissons light n'apportent pas de bénéfice focuspocusltd/epictura

  • Publié 04.01.2017 à 07h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Début janvier marque la période des résolutions. Et comme chaque année, se mettre au sport, changer d’alimentation, voire entamer un régime caracolent en tête. Dès lors, pour beaucoup, la première des décisions sera de remplacer la canette de soda du midi par une boisson « light ». Soit substituer du sucre par des édulcorants. Une illusion du sans-sucre qui ne vous aidera pas à perdre du poids, assure un article scientifique paru dans Plos Medicine.

« Cette perception répandue, qui a grandement été influencée par le marketing des industriels, suggère qu’en raison de l’absence de sucre dans ces boissons, elles sont forcément plus saines et peuvent aider à la perte de poids », décrit le Pr Christopher Millett, chercheur à l’école de santé publique de l’Imperial College de Londres (Grande-Bretagne). Or, avec ses collègues de l’université de Sao Paulo et de Pelotas (Brésil), il assure que ces sodas à l’aspartame ou à la sucralose ne sont pas des alternatives « santé » aux sodas classiques. Elles seraient par ailleurs néfastes pour l’environnement.


Risque accru de diabète

De fait, de nombreux travaux ont montré que la consommation de ces boissons allégées, eau aromatisées ou boissons énergisantes inciterait les usagers à manger davantage car elle attiserait leur appétit et envie de sucres.
Résultat : l’apport calorique des adeptes de ces breuvages s’avère tout aussi élevé que celui des consommateurs de « vrais sodas ». Perdre du poids est de fait beaucoup plus compliqué. Pire, des études ont mis en évidence qu’elles font le lit du diabète de type 2 et favorisaient le surpoids chez les enfants exposés in utero.

Et alors que la littérature scientifique multiplie les preuves de leur toxicité, leurs ventes continuent à grimper. « Elles représentent près d’un quart des ventes de boissons sucrées dans le monde », indiquent les auteurs, ajoutant « qu’aux Etats-Unis, leur consommation a plus que doublé entre 1999-2000 et 2007-2008 ».
Ils soulignent que dans certains pays, leur consommation ne devrait pas diminuer de sitôt car elles ne sont pas la cible des taxes sodas. « Cette régulation promeut la consommation des boissons light au détriment de l’eau, la source d’hydratation la plus souhaitable pour tout le monde », regrette le Pr Carlos Monteiro de l’université de Sao Paulo.


300 L d'eau pour 0,5L de soda

Autre raison de ne pas leur laisser de la place dans nos frigos, l'impact environnemental. Les chercheurs indiquent en effet que la production de ces boissons a des répercussions sur l’environnement. Il faut plus de 300 litres d’eau pour produire seulement un demi-litre de ces sodas sans sucre. Les édulcorants utilisés seraient également des polluants pour l’environnement marin, sans compter des milliards de tonnes de CO2 émis dans l’atmosphère liés à la production des breuvages, des bouteilles et des canettes.

Alors pour l’année 2017, la meilleure des résolutions semble être sans appel : boire plus d’eau du robinet. Ce sera bon pour notre santé, mais aussi pour notre environnement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité