Publicité

QUESTION D'ACTU

Appliqué sur le coeur

Infarctus : un patch pour limiter les arythmies

Des chercheurs ont mis au point un patch à appliquer sur le cœur afin de permettre l’irrigation du cerveau pendant une crise cardiaque.

Infarctus : un patch pour limiter les arythmies  imagepointfr/epictura

  • Publié 24.12.2016 à 07h45
  • |
  • |
  • |
  • |


La science avance sur le terrain des troubles cardiaques. Une équipe de chercheurs de l'Imperial College of London a mis au point, avec des collègues de l'université australienne de New South Wales un patch qui pourrait réduire les risques d'arythmie après un infarctus du myocarde.

Après une crise cardiaque, une cicatrice se forme sur le muscle cardiaque. Ce tissu cicatriciel peut gêner la propagation des signaux électriques dans le myocarde. Or la contraction des ventricules dépendent de ces influx. Des troubles du rythme peuvent générer divers symptômes, et provoquer une insuffisance d’apport sanguin vers le cerveau, voire un arrêt cardiaque.

Sans suture

Le patch élaboré par les scientifiques britanniques et australiens se colle directement sur leur cœur ; il ne nécessite aucun point de suture, ce qui limite les gestes invasifs. Les chirurgiens l’appliquent en pratiquant une petite incision, dès le diagnostic posé. Ce patch composé de chitosan (composant des carapaces de crustacés) est capable de produire des impulsions électriques qui assurent un rythme cardiaque stable. 

Les essais sont prometteurs mais il convient d’être prudent : ils ont été menés sur des rongeurs. Sur ces derniers, les chercheurs ont pu constater une diminution des complications survenant après un infarctus.

« Le patch en est à ses tout premiers stades de recherche », reconnaît l’équipe dans un communiqué de l'Imperial College. Toutefois, si les tests s’avèrent concluants chez l’homme, le patch pourrait équiper toutes les personnes souffrant de troubles cardiaques.

Par ailleurs, la méthode ouvre une voie scientifique, notent les auteurs. « Ce patch peut nous aider à mieux comprendre comment les matériaux conducteurs interagissent avec les tissus cardiaques, et comment cela influe sur le système de conduction électrique du cœur ».

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité