Publicité

QUESTION D'ACTU

Bien vieillir

Psoriasis : ne pas négliger les maladies associées

Les traitements permettent une nette amélioration de la qualité de vie des patients, mais au fil des ans, certaines précautions doivent être prises.

Psoriasis : ne pas négliger les maladies associées Hriana/epictura

  • Publié 13.12.2016 à 15h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Le psoriasis est une maladie de la peau qui altère la qualité de vie mais pas sa durée. Les traitements actuels permettent un bon contrôle des manifestations cutanées et peuvent être poursuivis jusqu’à un âge avancé.

Maladie inflammatoire de la peau d’origine génétique, le psoriasis est une affection que l’on porte à vie ; c’est pourquoi les médecins préfèrent parler à son propos de rémission plutôt que de guérison. Le psoriasis, ce n’est donc pas « dans la tête » comme certains le disent mais bien dans les gènes, les poussées étant déclenchées par des facteurs externes comme un stress ou une infection.

 

Rémission plus ou moins prolongée

Le psoriasis peut se déclarer à tous les âges de la vie. Un tiers des cas surviennent dans l’enfance, les deux tiers restants chez l’adulte, la maladie pouvant même apparaître très tardivement vers 70, 80 ans. L’âge de début de la maladie ne conditionne pas sa gravité. Il ne semble pas exister de facteurs qui permettent de prédire l’évolution du psoriasis. Certains malades ont des lésions cutanées situées toujours au même endroit tout au long de leur vie, d’autres ont des poussées plus ou moins courtes, d’autres encore vont connaître des rémissions et rechuter plus tard. C’est pourquoi le terme de guérison a été remplacé par celui de rémission plus ou moins prolongée.

 

Retrouvez l'interview du Dr Emmanuel Mahé, dermatologue, Centre hospitalier Victor-Dupouy (Argenteuil) lors des Journées dermatologiques de Paris 2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Maladies associées

Certaines maladies sont associées au psoriasis. Le surpoids et l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète, les troubles du cholestérol et des triglycérides sanguins et les maladies cardiovasculaires coexistent souvent avec la maladie. Cette association est présente tout au long de la vie et on la retrouve donc chez la personne âgée. Cependant, le psoriasis à lui seul ne peut pas être responsable par exemple d’un infarctus du myocarde ; d’autres facteurs tels que le diabète, un tabagisme ou un excès de cholestérol doivent être également présents. Certaines affections telles que la dépression, l’alcoolisme et les troubles de la sexualité sont aussi liées au psoriasis. Il faut alors que toutes les maladies associées soient prises en charge médicalement en même temps que le psoriasis.

 

Même traitement quel que soit l’âge

Aujourd’hui, les différents traitements disponibles permettent un bon contrôle de la maladie à tous les âges de la vie. Les biothérapies, des médicaments très efficaces qui sont apparus depuis une quinzaine d’années, peuvent être utilisées par les personnes âgées sans problème s’il n’existe pas de contre-indication. Ils sont bien tolérés et aussi efficaces que chez un jeune malade. Les maladies associées étant plus fréquentes à partir d’un certain âge, le traitement doit seulement être adapté. Attention aussi à ne pas abuser des rayons du soleil qui ont longtemps été un des traitements du psoriasis : une exposition excessive pendant de nombreuses années pourrait favoriser la survenue d’un cancer cutané.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité