Publicité

QUESTION D'ACTU

En 2015

Rougeole : 20 millions d’enfants ont échappé à la vaccination

Entre 2000 et 2015, plus de 20 millions de décès ont pu être évités grâce à la vaccination contre la rougeole. Malgré ces progrès, l'éradication de cette maladie est encore loin. 

Rougeole : 20 millions d’enfants ont échappé à la vaccination UNICEF Ethiopia/2010/Getachew/Fliclr

  • Publié 13.11.2016 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que la rougeole pourrait être éliminée, 400 enfants meurent encore chaque jour de cette maladie, selon un rapport des 4 principales organisations sanitaires internationales (1). Cette pathologie infectieuse reste ainsi l’une des maladies évitables les plus meurtrières avec les pneumonies, les maladies diarrhéiques et le paludisme.

Pourtant, la lutte contre la rougeole progresse. Fin septembre dernier, le continent américain a réussi à passer sous le seuil des 5 cas pour un million d’habitant, et devenir la première région du monde a été débarrassée de la maladie. Quelque 109 pays du monde sur 169 signalent une incidence aussi faible, selon le rapport. Un succès permis grâce aux campagnes de vaccination de masse, seul moyen efficace pour contrer la circulation du virus.

 

 

 

Une maladie évitable

A l’échelle mondiale, l’amélioration de la couverture vaccinale a permis de sauver plus de 20 millions de jeunes enfants entre 2000 et 2015. Mais ces progrès ont été inégaux et les objectifs du plan d’action mondial adopté en 2012 n’ont pas été atteints. En 2015, 20 millions de nourrissons ont échappé à la vaccination et 134 000 enfants sont morts de la rougeole. La République démocratique du Congo, l’Éthiopie, l’Inde, l’Indonésie, le Nigéria et le Pakistan concentrent la moitié des nourrissons non vaccinés et 75 % des décès dus à la rougeole.

« L’élimination de la rougeole n’est pas une mission impossible, a déclaré Robin Nandy, responsable de la vaccination à l’UNICEF. Nous avons les outils et les connaissances pour y parvenir; mais il nous manque la volonté politique pour atteindre chaque enfant, même s’ils se trouvent dans des zones éloignées. Sans cet engagement, des enfants continueront de mourir d’une maladie que l’on peut prévenir aisément et de façon peu coûteuse.»


Explosion en Europe

Ces lacunes dans la couverture vaccinale ont permis à la rougeole de se propager dans 3 régions de l’OMS sur 6. Entre 15 ans, le nombre de cas signalés a augmenté de 33 % en Afrique, de 18 % en région Méditerranée orientale et de 83 % en Europe. Dans ce ce dernier cas, l’explosion du nombre de nouveaux cas est due à une épidémie en Allemagne mais également à la montée de la défiance envers les vaccins en France et chez notre voisin Outre-Rhin. Des foyers épidémiques surgissent également dans les pays frappés par la guerre et dans lesquels le système de santé s’est écroulé, comme cela a été le cas au Soudan du Sud ou au Nigéria. 

« La rougeole est un indicateur clé de la solidité des systèmes de vaccination d’un pays et bien trop souvent, cette maladie devient une sorte de sentinelle, les flambées étant le premier avertissement de problèmes plus profonds », a estimé le Dr Seth Berkley, Président de l’Alliance GAVI. Pour lutter contre l’une des maladies évitables par la vaccination les plus meurtrières qui touchent les enfants, nous avons besoin d’un fort engagement des pays et des partenaires afin de renforcer la couverture par la vaccination systématique ainsi que les systèmes de surveillance. »

Si toutes les régions du monde réussissent à vacciner au moins 95 % des nourrissons, l’OMS estime qu’il serait possible d’éradiquer la rougeole d’ici 2020.


(1) l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Alliance GAVI, et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis d’Amérique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité