Publicité

QUESTION D'ACTU

Initiative de la Croix-Rouge française

Alzheimer : un bracelet connecté pour maintenir l'autonomie

A l'aide d'un bracelet connecté, la Croix-Rouge française souhaite renforcer la liberté de se déplacer des personnes âgées malades d’Alzheimer, et éviter ainsi leur confinement. 

Alzheimer : un bracelet connecté pour maintenir l'autonomie galdzer/epictura

  • Publié 21.09.2016 à 13h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Soucieuse de respecter les personnes qu'elle accompagne et leurs habitudes de vie, la Croix-Rouge française innove. Dans un communiqué publié ce mardi, elle annonce s’être associée à Bluelinea, un opérateur d’objets connectés dédiés à la santé, pour doter ses structures de répit (hébergements temporaires, accueils de jour, accueils d’urgence) du bracelet GPS Bluegard.

En effet, les personnes en perte de repères peuvent souhaiter sortir de leur domicile mais elles risquent d’errer sans savoir où aller, cherchant en vain le chemin pour rentrer chez elles.

Sortir en toute sécurité 

Dans cette situation, il devient alors très difficile, voire impossible pour les aidants familiaux, de savoir où chercher précisément. Sans dispositif de géolocalisation, il va sans dire que la recherche peut durer des heures, voire des jours. Ce climat d’inquiétude et d’angoisse croissant à chaque sortie contraint parfois les familles à confiner la personne malade à son domicile.

La Croix-Rouge française s'est donc donné pour mission de promouvoir ce nouveau dispositif auprès des personnes âgées qui en ont besoin et de leurs aidants. Avant tout pour leur faire connaître, puis pour qu'elles le testent si elles sont intéressées. Elles pourront l’utiliser ensuite à leur domicile afin d’améliorer, voire de redonner à la personne souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées, la possibilité de sortir de chez elle en toute sécurité.

Côté dispositif, il s’agit d’un simple bracelet connecté, solide et étanche, relié à une plateforme d’écoute et de recherche opérationnelle 24h/24 et 7J/7. Il permet, en cas de besoin, de situer précisément la personne qui se serait égarée et de contacter l’aidant. Ce dernier peut également contacter spontanément l’équipe Bluelinea afin de connaître la situation géographique de la personne est ainsi être rassuré. « Une fois la personne localisée, elle peut être raccompagnée chez elle par le proche ou l’aidant », conclut la Croix-Rouge française.

Les nouvelles technologies prisées 

A l'occasion de la Journée mondiale d'Alzheimer organisée ce mercredi 21 septembre, on note donc que les nouvelles technologies ont le vent en poupe pour proposer de l'aide aux malades et à leurs familles. Pour améliorer les capacités cognitives et physiques des patients atteints de démences légères, des médecins du CHU de Nice ont récemment évalué l'efficacité d'un serious game. Et selon les premiers résultats publiés il y a quelques jours dans le Journal of Alzheimer, le jeu vidéo améliore la motricité, l’attention et la concentration des patients.

Pour rappel, le nombre de cas d'Alzheimer diagnostiqués croît rapidement dans le monde, non seulement dans les pays développés, mais également dans les pays émergents. En France, il existe actuellement 850 000 malades et le cap des 2 millions pourrait être atteint d’ici 2030.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité