Publicité

QUESTION D'ACTU

A tout âge

Neurones : six clés pour stimuler leur production

S'ouvrir au changement, faire du sport et cultiver ses relations sociales serait bénéfique à la plasticité cérébrale, selon le neurobiologiste Pierre-Marie Lledo.

Neurones : six clés pour stimuler leur production Pierre-Marie Lledo à S3Odéon (Capture d'écran YouTube)

  • Publié 14.09.2016 à 15h36
  • |
  • |
  • |
  • |


La fontaine de jouvence résiderait-elle dans le cerveau ? C’est en tout cas ce qu’a suggéré Pierre-Marie Lledo, de l’Institut Pasteur (Paris), lors de l'édition 2016 de S3Odéon, dont Pourquoidocteur était partenaire. Sur la scène du théâtre de l'Odéon, pendant 9 minutes, ce neurobiologiste a livré quelques conseils à un auditoire amusé mais attentif. Le neurobiologiste a notamment rappelé que le cerveau reste capable tout au long de la vie d'évoluer, et que la mort des neurones n'est pas inéluctable.
Si préserver la santé de son cerveau est ouvert à tous, nécessite quelques efforts. Le chercheur a résumé en six étapes la manière de conserver cet organe unique sans lésiner sur les métaphores.

En citant de grands classiques, comme l’épopée sumérienne de Gilgamesh, ou le poète allemande Goethe, Pierre-Marie Lledo illustre plusieurs des principes qu’il met en avant. Au cœur de ses recommandations, la curiosité. « Le cerveau se détruit de la routine et se nourrit du changement », a-t-il martelé. Un précepte qui a retenu l’attention de plusieurs membres de l’assistance.

 

 

 

Lutter contre l'infobésité

Une image a particulièrement marqué l’auditoire : à l’âge de 50 ans, une région du cerveau renouvelle l’ensemble de ses neurones. Il s’agit de l’hippocampe, impliqué dans la régulation des émotions et la formation des souvenirs. Une capacité naturelle qui n’est pas offerte : « Si nous avons tous ce potentiel, il va évidemment falloir le travailler », a rappelé, non sans malice, Pierre-Marie Lledo.

 

 

S’ouvrir au changement est la première étape à accomplir, recommande le neurobiologiste de l’Institut Pasteur. Les cinq autres conseils découlent de cette attitude positive. Pierre-Marie Lledo a ainsi exhorté l’assistance à lutter contre « l’infobésité », cet amas d’informations sans aucune distinction. Pour rester acteur, il est important de comprendre. Pour cela, il est nécessaire de « savoir ce qui est utile et laisser aux autres ce qui est futile ». Un conseil qui n’est pas toujours facile à appliquer à l’heure des chaînes d’info en continu.

Cultiver l'altérité

Préserver son cerveau, c’est aussi ne pas l’endormir avec des médicaments psychotropes (anxiolytiques, somnifères) et le stimuler par une activité physique. Car l’exercice stimule la production de neurones, par la libération de facteurs trophiques, comme l’a expliqué le chercheur. Lutter contre la sédentarité mais aussi contre l’isolement : voilà ce que préconise Pierre-Marie Lédo. Ou plutôt « cultiver l’altérité », selon ses propres mots. Une vie sociale fournie alimente une zone cérébrale qui s’enrichit par l’interaction.

 

 

Dernier conseil, mais pas des moindres : manger équilibré. Etonnant, à première vue, mais une bonne alimentation garantit la santé de la flore intestinale. Or, les intestins sont souvent décrits comme notre deuxième cerveau, et interagissent avec notre encéphale.

Regardez l’intervention de Pierre-Marie Lledo :

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité