Publicité

QUESTION D'ACTU

Suivi de cohorte

Les aptitudes sportives seraient liées au poids de naissance

Les capacités sportives seraient liées au poids de naissance, selon une étude britannique. Les bébés les plus légers seraient de moins bons sportifs à l'âge adulte.

Les aptitudes sportives seraient liées au poids de naissance Rafael Ben-Ari/Cham/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 11.09.2016 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


De nombreuses études se sont déjà penchées sur la variabilité du poids de naissance des enfants, afin de déterminer si cette donnée avait une incidence sur leur vie quotidienne. Cette fois-ci, des chercheurs ont voulu explorer les liens entre le poids de naissance et l’activité physique pendant les loisirs (leisure-time physical activity, LTPA), et si celles-ci évoluaient avec l’âge.


Plus de 2700 participants étudiés

Ce sont les données d’une cohorte de plus de 2700 personnes qui ont été étudiées. Il s’agit d’hommes et de femmes anglais nés en 1946, de grossesses simples. Ils ont été suivis jusqu’à l’âge de 68 ans. Leurs habilitées sportives à l’âge de 13 ans ont été récupérées, leur LTPA a été auto-évaluée aux âges de 36, 43, 53, entre 60 et 64 ans, et 68 ans.

Les comparaisons ont été effectuées entre deux groupes : l’un pour lequel les participants avaient un poids de naissance inférieur à 2,5 kilos, l’autre pour lequel le poids de naissance y était supérieur. L’étude a été publiée dans la revue Medicine & Science in sports & exercise, à la fin du mois d’août, par des chercheurs exerçant à Londres.


Davantage de sport pendant le temps de loisir

Le constat ? Les adultes dont le poids de naissance était plus important à la naissance étaient plus fréquemment situés dans la moyenne ou au-dessus de la moyenne par rapport à leur pratique sportive à l’école. Il a aussi été constaté qu’à l’âge adulte, la population au plus fort poids de naissance était celle qui était la plus encline à pratiquer une activité sportive pendant son temps de loisir. Cette association ne varie pas avec l’âge, ont observé les scientifiques.

Les auteurs de l’étude concluent ainsi qu’un plus faible poids de naissance est associé non seulement à de moins bonnes aptitudes sportives mais également au fait de moins pratiquer de sport de façon générale à l’âge adulte. Reste à savoir quels sont les autres facteurs qui peuvent influencer ces paramètres.

En outre, ces résultats sont à mettre en perspective avec les progrès réalisés depuis de façon générale par la médecine. En particulier concernant la prise en charge des prématurés, qui ne cesse de s’améliorer. Possible donc que ces résultats ne soient pas retrouvés parmi les personnes nées plus récemment.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité