Publicité

QUESTION D'ACTU

Information et prévention

Cigarette : les fumeurs ne savent pas ce qu'ils fument

Les Américains ne connaissent pas la composition des cigarettes. Ils sont une majorité à souhaiter être mieux informés, notamment via un étiquetage plus complet.

Cigarette : les fumeurs ne savent pas ce qu'ils fument eevl/epictura

  • Publié 23.06.2016 à 17h13
  • |
  • |
  • |
  • |


De la nicotine, du goudron… Tout le monde sait que la cigarette contient des substances toxiques, mais lesquelles ? Des chercheurs de l’université de Caroline du Nord ont réalisé un sondage auprès de plus de 5 000 Américains pour mesurer leurs connaissances sur la cigarette. Les résultats publiés dans la revue BMC Public Health montrent que beaucoup d’Américains ne connaissent pas bien la composition des cigarettes, y compris les fumeurs. La plupart indiquent pourtant avoir consulté des sources pertinentes à ce sujet.

 

Une information nécessaire et recherchée

Le sondage souligne que les fumeurs ne sont pas dans le déni. Avec les jeunes adultes, ils représentent la frange de la population la plus active pour s'informer. 37,2 % des adultes entre 18 et 25 ans, et plus d’un tiers des fumeurs disent chercher de l’information. Ils sont moins nombreux chez les personnes plus âgées ou qui ne consomment pas de tabac.

Si la nicotine est parfaitement connue de tous, les autres substances restent un mystère pour beaucoup d’Américains. Un sur deux désire trouver un étiquetage plus précis de la composition des cigarettes sur les paquets et la majorité des jeunes adultes estime qu’un site internet devrait recenser les produits contenus dans le tabac et sa fumée.

 

Mieux s’informer pour mieux arrêter

L’étude s’intéresse aussi aux campagnes de prévention et de sensibilisation de la Food and Drug Administration (FDA). Depuis 2009, cette autorité peut exercer un contrôle sur l’industrie du tabac grâce au Family Smoking Prevention and Tobacco Act. Deux tiers de la population américaine pensent que la FDA peut réglementer efficacement les produits du tabac.

Les chercheurs notent toutefois des différences dans les populations pauvres, jeunes et moins instruites. Ils suggèrent à l’administration d’étendre sa communication pour que les plus vulnérables connaissent mieux les constituants du tabac et les associent aux risques.

Pour Marcella Boynton, l’auteure principale de l'étude, « rendre l’information accessible découragera les Américains de fumer et incitera les fumeurs à se détourner du tabac ». Une mesure qui pourrait s’avérer très utile puisque 80 % des fumeurs interrogés ont manifesté l’envie d’arrêter la cigarette.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité